International › APA

Cinéma : Les aides octroyées par le CCM estimées à 6,7 millions d’euros en 2017

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a octroyé des aides de l’ordre de 6,7 millions d’euros (73,5 millions DH) au titre de l’année 2017 à l’ensemble des œuvres cinématographiques, a annoncé, samedi à Tanger, le Directeur général du CCM, Sarim Fassi Fihri.Lors d’une conférence de presse, en marge du festival national du film marocain, destinée à présenter le bilan cinématographique marocain en 2017, M. Fassi-Fihri a expliqué que 16 longs-métrages (avant production) ont bénéficié d’une aide de près de 54 millions DH, 4 longs-métrages (après production) (4 millions DH) , 2 courts métrages (avant production) avec une aide de 400.000 DH, 2 courts métrages (après production) avec une aide de 320.000 DH, 15 documentaires avant production (14,6 millions DH) et un documentaire (développement) ayant bénéficié d’une aide de 50.000 DH.

Pour ce qui est de la fréquentation des salles par le public, le nombre d’entrées est de près de 1,6 million spectateurs, un chiffre « faible », selon le DG du CCM mais qui reste au-dessus de celui réalisé en 2016 (1,5 millions de spectateurs). Les recettes guichet au titre de 2017 sont estimées, quant à elles, à 74 millions DH en hausse d’environ 15 pc par rapport à l’année d’avant (61,5 millions DH).

S’agissant des box-office des 30 premiers films toutes nationalités confondues par nombre d’entrées, le long-métrage « Lahnech » (Serpent) arrive en tête avec 95.979 entrées avec des recettes estimées à 4,4 millions DH, suivi du film « Au pays des merveilles » avec 94.026 ayant généré des recettes de l’ordre de 4,5 millions DH et de « Lhajjates » avec 68.267 entrées avec des recettes de 3,18 millions DH.

Concernant le budget des productions marocaines par catégorie, il est de l’ordre de 300 millions DH sans fonds d’aide et de 66,3 millions DH avec fonds d’aide.

La 19ème édition du Festival du national du film s’achèvera ce samedi avec la remise du Grand prix du festival pour les meilleurs court et long-métrages de cette année ainsi que et les autres distinctions. A l’affiche, 15 films en compétition pour les longs-métrages et autant pour les courts-métrages.

Organisé par le Centre cinématographique marocain (CCM), ce festival est également marqué par la projection d’un panorama de films produits durant les années 60, 70 et 80. Il s’agit d’une rétrospective visant à retracer les différentes étapes qu’a connues le cinéma marocain en présentant des œuvres aujourd’hui considérées comme des classiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut