International › APA

Cinq milliards f cfa pour la stratégie conjointe de l’UE au Sénégal

Amadou Bâ, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Irène Mingasson, l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Sénégal et les ambassadeurs représentants de 12 Etats membres de l’UE ont signé, vendredi à Dakar, le document de stratégie conjointe européenne pour le Sénégal d’un montant de 5 milliards F CFA pour la période 2018-2023.« Cette signature s’inscrit dans le cadre d’un partenariat diversifié qui couvre plusieurs domaines de l’action extérieure de l’Union européenne (UE) et de ses Etats membres. L’UE demeure l’un des principaux bailleurs de fonds du Sénégal et son appui concerne des secteurs essentiels du développement économique et social du Sénégal », a indiqué Amadou Bâ, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

La stratégie conjointe européenne a été signée par la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays Bas, la République Tchèque, la Roumanie, l’Autriche, le Portugal, la Pologne, l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI).

Les secteurs retenus dans cet accord définissant le cadre commun de la coopération entre le Sénégal et l’UE sont l’énergie, l’emploi, la gouvernance économique, la gestion des finances publiques, la sécurité, la migration et le développement rural.

De l’avis de l’argentier de l’Etat du Sénégal, la stratégie conjointe européenne « concrétise encore une fois les efforts soutenus et constants de l’UE et de ses Etats membres à travers le Fonds européen de développement (Fed) et d’autres instruments de financement au bénéfice de la population sénégalaise ». Le document de programmation conjointe permettra, selon Amadou Bâ, d’optimiser les interventions de l’UE au Sénégal.

Cet acte est considéré comme le nouveau Programme indicatif national (Pin) du 11ème Fonds européen de développement (Fed), dont la 2ème phase sera mise en œuvre durant la période 2018-2020. Pour cette étape, « l’Union européenne et ses Etats membres ont choisi de favoriser une plus grande coordination et complémentarité dans la préparation et l’exécution des actions afin de renforcer l’impact global et la visibilité de la coopération européenne », a renseigné Amadou Bâ.

Pour sa part, Irène Mingasson, l’ambassadrice de l’Union européenne au Sénégal a souligné que « cette stratégie conjointe représente une avancée majeure dans le paysage de l’aide publique au développement et renforce la cohérence de l’action de l’UE, la pertinence des dialogues entre les parties et la visibilité de la coopération ».

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut