› Santé

Circulation du Covid-19 au Cameroun : quatre variants identifiés

Les députés demandent un recrutement spécial du personnel de santé à Maroua
Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique

L’information a été dévoilée lors d’une communication du ministre de la Santé publique.

Depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19 au Cameroun, quatre variantes du virus ont affecté la population. Il s’agit des variantes Alpha, Beta, Delta et Omicron. Cette information découle de l’analyse des différentes souches réalisée par des experts de la plate-forme de surveillance génomique mise en place au Cameroun en avril 2021.

Au cours d’un point de presse donné le 7 juillet dernier à Yaoundé, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a donné le détail de cette progression. Depuis le début de la pandémie en mars 2020, le virus mère s’est répandu à travers le pays. Créée en avril 2021, la plateforme de surveillance est constituée de quatre laboratoires capables de réaliser le séquençage complet du génome Sars-CoV-2, à l’origine du Covid-19. Seize autres laboratoires sont impliqués dans le criblage et/ou le séquençage partiel dudit virus.

A en croire Cameroon tribune, à cette date, les équipes qui bénéficient de l’appui d’experts internationaux, qui ont déjà examiné 4582 échantillons prélevés à travers le pays. Selon le Minsanté, cette plateforme a permis de détecter la circulation de différentes variantes à travers le pays et de déterminer leur dynamique depuis le début de la pandémie au Cameroun.

Les résultats obtenus révèlent les mouvements de ces variantes au cours de ces deux années écoulées. Ainsi, il apparaît que le pays a connu quatre différentes vagues animées par une dynamique continue des variantes préoccupantes, avec les souches de la lignée d’origine à la première vague. «Il a aussi été observé l’émergence du variant Alpha durant la deuxième vague, la présence des variantes Alpha, Beta et Delta durant la troisième vague, avec  une prédominance du variant Delta», a indiqué Malaouda Malachie.

La quatrième vague a été caractérisée quant à elle par une « co-circulation des variantes Delta et Omicron, avec une prédominance du variant Omicron, y compris pendant la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Cameroun », a ajouté le ministre. De toutes ces variantes, Delta a causé le plus de dégâts, avec une vague caractérisée par un taux de mortalité de 2,2%. Au 6 juillet 2022, le Cameroun enregistre 120 215 cas confirmés, 118 227 guérisons et 1931 décès.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé