International › AFP

Cisjordanie: les forces de l’Autorité bloquent des manifestations pro-Hamas

Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne ont empêché vendredi la tenue de manifestations de soutien au mouvement islamiste Hamas en Cisjordanie occupée, allant jusqu’à employer la force à Hébron, selon un photographe de l’AFP et des témoins.

Un photographe de l’AFP a vu les forces palestiniennes intervenir vigoureusement à Hébron (sud). Des internautes ont posté des vidéos les montrant faisant usage de la matraque contre des hommes aussi bien que des femmes.

Adnane al-Damiri, porte-parole de la police palestinienne, a confirmé l’intervention des forces de l’ordre.

Il a fait état d’appels à manifester contre l’occupation de la Cisjordanie par l’armée israélienne, protestation que l’Autorité palestinienne soutient, a-t-il dit.

Mais le Hamas « a manifesté dans le centre (d’Hébron) contre l’Autorité palestinienne et ses forces de sécurité, et non pas contre l’occupation », a-t-il dit.

L’Autorité palestinienne et le Hamas sont à couteaux tirés malgré de multiples tentatives de réconciliation. Le Hamas, ostracisé par une grande partie de la communauté internationale mais vainqueur des législatives palestiniennes de 2006, a évincé l’Autorité, internationalement reconnue comme la préfiguration d’un gouvernement palestinien, de la bande de Gaza en 2007.

Depuis, le Hamas gouverne sans partage à Gaza sous blocus israélien, tandis que l’Autorité n’exerce qu’un pouvoir limité sur des fragments de Cisjordanie occupée.

Malgré la paralysie totale de l’effort de paix avec Israël, l’Autorité coopère étroitement avec les forces israéliennes dans le domaine de la sécurité. Cette collaboration passe pour assurer la stabilité de la Cisjordanie, dans l’intérêt commun de l’Autorité et d’Israël, et pour avoir largement muselé le Hamas dans le territoire.

Le Hamas a, lui, livré trois guerres à Israël dans la bande de Gaza et accuse l’Autorité de se faire le supplétif d’Israël.

Les mouvements palestiniens, dont le Hamas qui fêtait vendredi son 31e anniversaire, appelaient à des manifestations vendredi en Cisjordanie après un brusque accès de tensions consécutif à une série d’attaques anti-israéliennes, dont la dernière en date jeudi a tué deux soldats israéliens.

L’armée israélienne a envoyé des renforts et procédé à des opérations auxquelles les Palestiniens ont répondu par des heurts.

Une délégation sécuritaire venue d’Egypte, médiatrice historique entre Israéliens et Palestiniens, s’est rendue en Cisjordanie pour rencontrer le président de l’Autorité Mahmoud Abbas jeudi soir, et tenter de dissiper les tensions.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut