› Economie

Climat des affaires : Standard Chartered va fermer ses portes au Cameroun et dans 6 autres pays

 

La banque a annoncé son retrait de l’Angola, du Cameroun, de la Gambie, de la Jordanie, du Liban, de la Sierra Leone et du Zimbabwe selon Reuters.

Standard Chartered arrête complètement ses activités dans sept pays d’Afrique et du Moyen-Orient, car elle cherche à améliorer ses bénéfices en se concentrant sur les marchés à croissance plus rapide de la région, a-t-elle déclaré.

Les réductions lui permettraient de se concentrer sur les économies plus importantes et à croissance plus rapide de la région, telles que l’Arabie Saoudite, où elle a ouvert sa première succursale, et l’Egypte.

Cette décision marque un changement majeur pour Standard Chartered, qui a été l’un des plus grands créanciers européens à investir sur le continent ces dernières années, à un moment où ses pairs se sont retirés.

Reuters indique néanmoins que, la banque a l’intention de continuer à investir en Afrique et au Moyen-Orient, mais « reste disciplinée dans son évaluation des domaines dans lesquels nous pouvons fournir des rendements nettement améliorés pour les actionnaires », a déclaré le directeur général Bill Winters.

Les marchés en cours d’abandon ont généré environ 1 % du revenu total en 2021 et une proportion similaire du bénéfice avant impôt, a déclaré la banque. Cette banque est actuellement présente sur 59 marchés . Le nombre de personne à envoyer en chômage suite à cette décision reste inconnu.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé