Société › Société

Cameroun/Affaire Finexs: aucune agence de transport interurbain ne doit faire payer l’usage des toilettes (ministre)

L’instauration des toilettes publiques payantes est du seul ressort des collectivités territoriales décentralisées, affirme le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe qui a produit un communiqué après la mort par bastonnade d’un gendarme à Douala

 

L’agence Finexs Voyages de Douala, où un gendarme en civil a perdu la vie le 22 juillet dernier suite à une bastonnade pour non paiement des 100 F CFA de frais d’usage des toilettes, n’a pas le droit de faire payer cet usage selon le ministre des Transports.

Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, dans un communiqué publié ce 29 juillet, souligne que la “réglementation en vigueur […] fixant les mesures générales d’hygiène et de sécurité sur les lieux  de travail ainsi que le cahier de charges portant sur la régulation de l’activité de transport routier interurbain de voyageurs, subordonnent la délivrance  de l’agrément d’exercice de la profession de gestionnaires des terminaux  de transport routier interurbain de voyageurs à la satisfaction d’un certain nombre d’exigences parmi lesquelles la construction de toilettes à usage gratuit de la clientèle et du personnel de la société”.

Le ministre des Transports rappelle ainsi que ceux qui ont mis en place des toilettes publiques payantes au sein des agences sont dans l’illégalité et s’exposent à des “sanctions”; les collectivités territoriales décentralisées ayant seules la compétence de faire payer cet usage.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé