› Société

Cameroun/Décapage de la peau: le gouvernement donne 48h à Carine Mongoue pour retirer l’affiche « mettez-les à vos pieds »

Le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi a décidé, le 22 octobre, de la suspension de l’affiche de la marque Carimo sujette à polémique depuis plusieurs jours dans les chaumières et réseaux sociaux

Une affiche scandaleuse (photo). Présentant une dame à la peau décapée majestueusement installée sur un fauteuil se faisant désirer par des hommes et femmes à la mélanine intacte (peau noire). L’affiche nourrit les débats depuis plusieurs jours au Cameroun .

Par un communiqué publié ce 22 octobre 2020, le ministre de la Communication suspend ladite publicité. Se référant à la loi du 29 décembre 2006, dont l’un des articles interdit toute propagande à caractère  discriminatoire, portant atteinte à la race.

« A l’observation, l’affiche publicitaire au centre de cette campagne comporte des jugements de valeur sur les personnes, fondées sur la couleur de leur peau et susceptibles par conséquent de porter atteinte à leur dignité. Par ailleurs, les messages référentiels qui s’en dégagent suggèrent des atteintes à l’éthique et à la morale publique », justifie René Emmanuel Sadi.

La promotrice de la marque des produits de beauté Carimo – Carine Mongoue – a « un délai de 48 heures » pour retirer toutes les affiches de cette campagne publicitaire « illicite et outrageante », selon le communiqué du gouvernement.

La décision de René Emmanuel Sadi remet sur la table la problématique du respect de loi sur la publicité. Dans un contexte d’anarchie, marqué par le phénomène des publicités mensongères et de promotion des produits nocifs, notamment pour la santé.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé