Société › Société

Cameroun/Douala 5: ultimatum pour détruire les maisons construites sur les emprises des cours d’eau

Le maire, Richard Mfeungwang, a fixé à ses administrés un délai allant jusqu’au 07 septembre 2020

 

A la suite des inondations survenues dans la capitale économique entre le 20 et le 21 août, les pouvoirs publics veulent prendre le taureau par les cornes pour atténuer les dégâts lors des prochaines intempéries. 

Dans la commune d’arrondissement de Douala 5e en particulier, le maire, Richard Mfeungwang, a demandé, le 31 août dernier, à “tous les propriétaires des constructions érigées sur les emprises des cours d’eau et drains dans sa circonscription, de les démolir systématiquement sous huitaine”

Pour ceux qui refuseront de s’exécuter, le maire prévient que les “services techniques de la mairie” s’occuperont de la démolition.

L’installation des populations dans les bas-fonds, les drains et autres emprises des cours d’eau est régulièrement pointée comme le principal facteur des inondations dans la capitale économique du Cameroun.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé