Politique › Institutionnel

Cameroun: jalouse du NOSO, la région de l’Extrême-Nord veut aussi son Plan de reconstruction

© AFP

Souci exprimé par le député RDPC du Diamaré-Nord, Hamadou Sali, devant le ministre des Finances, Louis Paul Motaze

 

La région de l’Extrême-Nord, qui subit depuis 2014 les conséquences de la guerre déclarée contre le groupe Boko Haram, sollicite aussi du gouvernement les mêmes attentions que celles apportées au Nord-Ouest et au Sud-Ouest. Les deux régions anglophones, en proie à des velléités insurrectionnistes depuis le dernier trimestre 2016, bénéficient effectivement depuis 2020 d’un Plan présidentiel pour la reconstruction et le développement (PPRD) de 89,7 milliards de FCFA.

Le député du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) – parti au pouvoir – du Diamaré-Nord (Extrême-Nord), Hamadou Sali, a demandé, le 07 juillet, au ministre des Finances, Louis Paul Motaze, à quand un plan pareil pour la reconstruction des zones sinistrées dans la région de l’Extrême-Nord.

Le Minfi, qui était face aux députés pour présenter la programmation budgétaire et économique du gouvernement sur la période 2021-2023, a indiqué qu’il y a une “très grande réflexion” envisagée à propos, depuis 2015.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé