Politique




Colonel Didier Badjeck : le coup d’Etat n’est pas envisageable au Cameroun

L’ancien officier supérieur de l’armée camerounaise, pense que le Cameroun ne saurait s’inscrire dans le même sillage que le Gabon,…

L’ancien officier supérieur de l’armée camerounaise, pense que le Cameroun ne saurait s’inscrire dans le même sillage que le Gabon, le Niger, le Burkina Faso, la Guinée ou la Mali.

L’épidémie des coups d’Etat qui sévit en Afrique en ce moment n’atteindra pas le Cameroun ! Sur le plateau de l’émission « Libre Expression » sur Info TV, le colonel Didier Badjeck a tenu à apaiser les inquiétudes concernant une éventuelle instabilité politique dans la sous-région, suite au coup d’Etat au Gabon.  Le Colonel à la retraite, a souligné que le Cameroun demeure fermement attaché à la défense de la démocratie et de l’ordre constitutionnel.

A en croire Didier Badjeck, le caractère professionnel de l’armée camerounaise, formée à reconnaître et à respecter les institutions en place est inaltérable. Il a affirmé que les événements survenant dans d’autres pays ne peuvent pas contaminer le Cameroun qui bénéficie d’une longue tradition de stabilité politique et de solides institutions.

La loyauté

Fort de 34 années de service au sein des forces de défense camerounaises, Bajeck averti que ceux qui envisagent des actions contraires à l’ordre constitutionnel au Cameroun trouveraient une armée professionnelle et loyale en face d’eux. « L’armée camerounaise, c’est armée professionnelle, c’est une armée qu’on a éduqué pour reconnaître les institutions en places…Les cas ne sont pas comparables. Les gens qui dessinent le diable au mur n’ont qu’à venir au Cameroun, ils vont nous trouver en face d’eux », prévient-il, l’air serein et sûr de lui.

Pour appuyer son argumentation, Didier Badjeck a rappelé l’épisode du 6 avril 1984, lorsqu’une tentative de coup d’État avait été déjouée au Cameroun. Malgré une situation délicate, l’armée camerounaise était restée loyale envers son chef suprême et les institutions de la République.