Eco et Business › Finance

Comment le Cameroun a mobilisé 76,960 milliards de Fcfa sur le marché monétaire

Louis Paul Motaze, le ministre des Finances du Cameroun
Cette enveloppe se compose d’une part de Bons du trésor assimilables (20 milliards de F cfa) et d’Obligations du trésor (56,960 milliards F cfa). L’échéance de remboursement est prévue pour le 1er avril 2022.

Le mercredi 29 septembre 2021, le Cameroun a procédé à deux émissions sur le marché monétaire communautaire des six pays de la Cemac (Cameroun, Tchad, Gabon, Guinée-Equatoriale, Congo et République centrafricaine). La première d’une maturité courte (Bons du trésor assimilable) visait à collecter la somme de 20 milliards, tandis que la seconde d’une maturité longue (Obligations du trésor assimilable) visait à collecter 60 milliards.

Selon une information du site Ecomatin, au sortir de cette cérémonie d’adjudication, le Cameroun s’en sort avec une enveloppe globale de 76,960 milliards de Fcfa sur les 80 milliards recherchés (20 milliards en BTA et 56,960 en OTA). Dans le détail, pour l’émission de BTA, le Cameroun sollicitait la somme de 20 milliards et s’est vu servir 26,400 milliards de Fcfa, par 9 Spécialistes en valeur du trésor (SVT) soumissionnaires. Le pays s’est contenté d’entrer en possession du montant mis en adjudication. D’une durée de 26 semaines, l’échéance de remboursement est prévue pour le 1er avril 2022.

S’agissant des OTA, le pays recherchait la somme de 60 milliards de Fcfa, mais n’a pris que 56,960 milliards de Fcfa, sur les 61,960 milliards de Fcfa mis à disposition par les 8 SVT soumissionnaires. Soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 103,27%. Pour le compte du 4e trimestre de l’année en cours, le pays entend mobiliser sur ce marché, une enveloppe totale de 275 milliards de FCFA.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé