Société › Société

Comment promouvoir l’image du Cameroun ?

C’est tout l’objet d’un café organisé mercredi dernier sur la réputation que dégage le pays tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

L’un des points d’ancrage des objectifs de développement durable de l’ONU est le tourisme. L’organisation internationale souligne que le tourisme apporte des bénéfices qui permettent d’atteindre les objectifs de développement durable et de donner corps aux priorités de développement pour faciliter la croissance économique.

Au-delà de son aspect ludique, c’est aussi un moyen d’attirer des investisseurs. Mais pour ce faire, l’image que dégage le pays compte énormément.

C’est la raison d’être des échanges qui ont eu lieu le mercredi 11 mai 2022 à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication, Esstic. Organisées par le groupe d’étudiants de la filière Communication des organisations, Muyenga, les discussions se sont appesanties sur les enjeux et les acteurs dans la promotion du patrimoine camerounais.

Nation branding

Le groupe Muyenga

Et l’un des points présenté comme pertinent pour le faire, est l’utilisation de la diplomatie. Les diplomates selon le Pr Elvic Batchom, incarnent l’image d’un Etat et sont donc des acteurs essentiels pour promouvoir la réputation de leurs pays à l’étranger.

Au travers de sa personne, le diplomate peut par exemple vendre l’aspect culturel de son pays au-travers de son vêtement ou encore l’éthique dont il fait preuve.

Le professeur explique que le comportement ou encore les fréquentations d’un diplomate renseigne à suffisance sur les attitudes de son pays ou influence l’image qui se fait de ce dernier. Et peut donc soit attirer ou décourager des potentiels touristes.

Par ailleurs, la valorisation du patrimoine camerounais selon le Dr. Jean Christian Bisseni Mbog, nécessite pour un résultat escompté, que le pays se projette comme une marque. Dans ce cas, précise-t-il, c’est la nation qui est la marque.

Une marque qui doit se faire connaître, se faire valoriser et se faire vendre. Les panélistes sont tous d’accord sur l’usage tant des outils de communication que de personnalités par exemple sportives pour mettre en avant le patrimoine camerounais.

Et comme dans toutes démarches de marketing,  il faut impliquer des Brand ambassador tant au niveau local qu’au niveau international, d’où les notions de citizen brand ambassador et d’international brand ambassador.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé