Société › Société

Comment protéger l’environnement en milieu scolaire ?

La question était au centre d’un séminaire organisé par l’association Mieux-être à Douala

Mercredi, 14 octobre 2009, s’est ouvert un séminaire de formation de trois jours en pratiques environnementales, au sein du ministère de la Recherche Scientifique et de l’innovation à Bonanjo, à Douala. Les travaux sont organisés par l’association Mieux-être, dont l’objectif principal, « est de promouvoir l’éducation environnementale auprès des habitants du Cameroun, principalement, les jeunes en milieu scolaire », selon la présidente, Olive Tchamou. Cette formation se déroule en deux grandes parties. La première phase théorique, a eu lieu le 14 et le 15 octobre. Occasion pour les séminaristes, de cogiter autour de douze modules, dont les causes et les conséquences du changement climatique, le grand débat actuel dans le monde.

Le manque d’eau potable ainsi que les problèmes de pollutions, étaient également au centre des échanges, en passant par la question environnementale au sein des établissements scolaires basés dans la cité économique. A cet effet, les spécialistes ont présenté les éléments constitutifs de l’environnement à l’école, l’importance de la gestion des déchets laissés par les élèves. Ces déchets peuvent être « incinérés, jeter dans des décharges sauvages, ou encore évacuer dans les drains », selon Joséphine Eloundou, PLEG-DESS du sol, et délégué départemental de l’environnement et de la protection de la nature pour le wouri. On ne saurait oublier les problèmes de poussière, de surpopulation, de l’entretien douteux des toilettes au sein des établissements scolaires. Des préoccupations qui ont amené les experts, à donner quelques conseils pratiques aux participants, afin de mieux gérer l’environnement.

Bien manger à l’école
Selon le Dr Fotso Samuel, il est important assurer une bonne alimentation s’avère indispensable dans les établissements scolaires. Le diététicien a saisi l’occasion pour présenter quelques principes d’une bonne alimentation, les aliments nécessaires pour nos élèves, et surtout les moyens de modifier les habitudes alimentaires de ceux-ci. Après la phase théorique du séminaire qui a duré deux jours, les travaux pratiques vont se poursuivre mercredi prochain, 21 octobre cette fois, au GIC de l’estuaire, situé à Akwa Nord à Douala. Les travaux de Douala, rentrent dans le cadre de la 2ème édition du concours des écoles écologiquement propres intitulé : « Ecoles Net OZONE ».

L’association Mieux-être créée en mai 2004 par la dynamique Olive Tchamou, se donne pour principale mission, de promouvoir l’éducation environnementale auprès des populations. Sa cible privilégiée, est la jeunesse qu’elle atteint en formant les encadreurs des établissements scolaires sur les questions environnementales.

Image d’illustration
G. Nicolet / Bios)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut