› Economie

Commerce : le Cameroun interdit d’exporter certains produits vers l’Europe

Il s’agit des mangues, papayes, goyaves, poivrons, aubergines, tomates.

Le Cameroun fait partie d’une liste de pays interdits d’exporter certains produits agricoles vers l’Union européenne (UE), selon une note de la Commission européenne en charge de la législation phytosanitaire.

Dans une lettre datée du 18 avril 2022, adressée aux chefs des postes de police phytosanitaire des ports de Douala et Kribi, de l’aéroport international de Yaoundé et des Colis postaux, Gabriel Mbaïrobe, ministre camerounais en charge de l’Agriculture, informe néanmoins ces derniers que son administration « travaille sereinement pour élaborer les dossiers techniques conformes au nouveau règlement afin de faciliter les exportations ».

Le Cameroun n’est pas le seul pays dans cette situation. Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Tchad, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Eswatini, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie…sont entre autres les pays concernés.

Il est reproché à ces fruits d’avoir été exposés à « certaines espèces et certains genres de mouches ». L’UE indique que le seul moyen, pour l’heure, de remédier à la situation est d’appliquer une approche systémique ou un traitement post-récolte pour garantir que le produit exporté est exempt des organismes nuisibles.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé