Eco et Business › Energie

Commerce : Sctm et Green Oil baissent le prix des consignes de bouteilles de gaz

C’est le rĂ©sultat d’une mesure prise par le ministre du Commerce en juillet dernier, qui accorde des avantages fiscalo-douaniers aux marqueteurs.

Des opérateurs économiques impliqués dans la commercialisation du gaz domestique ont changé le prix des consignes des bouteilles de gaz de marque Sctm et Green Oil. Ces deux entreprises sont les premières du secteur à répercuter les nouveaux prix de la consignation au niveau des consommateurs, après la mesure du ministre du Commerce, accordant des avantages fiscalo-douaniers aux opérateurs.

Sur le terrain, la bouteille de gaz vide de 12,5 kilogrammes coûte 14.000 francs CFA au lieu de 17.500 francs CFA, et celle de 6 kilogrammes coûte 10.400 au lieu de 12.500 francs CFA, soit une réduction de 3500 francs CFA pour la première bouteille et de 2000 francs CFA pour la seconde.

Les autres entreprises du secteur de la distribution de gaz domestique n’ont toujours pas opĂ©rĂ© la baisse des tarifs de consignation de bouteilles. Certains affirment attendre la note officielle du ministre du Commerce. Pour d’autres, il faut d’abord Ă©couler l’ancien stock, avant d’appliquer les nouveaux prix.

En rappel, le 23 octobre dernier, le ministre du Commerce, Luc Magloire Atangana Mbarga a rĂ©uni autour d’une table, les reprĂ©sentants des opĂ©rateurs du secteur de l’énergie et du gaz. A cette occasion, il a annoncĂ© qu’une mesure portant sur la baisse de 10% des droits de douane lors de l’importation des bouteilles de gaz domestique avait Ă©tĂ© prise.

L’objectif de cette dĂ©cision Ă©tait d’inciter les opĂ©rateurs du secteur Ă  booster leur volume d’importation, afin d’éviter d’éventuelles pĂ©nuries en fin d’annĂ©e. Une mesure favorablement accueillie par le Groupement des professionnels du pĂ©trole (GPP). Ce syndicat a annoncĂ© que le Cameroun a importĂ© 440.000 bouteilles de gaz domestique au cours de l’annĂ©e 2017, l’une des consĂ©quences directe de cette mesure.


 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut