› International

Commission de l’UA: Abdoulaye Bathily quitte Libreville pour briguer la présidence

L’élection est fixée pour le mois de janvier 2017, à l’occasion d’un sommet des chefs d’Etat et du gouvernement

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies dans la sous-région d’Afrique centrale (UNOCA), le Sénégalais Abdoulaye Bathily en fin de mandat, quittera Libreville en fin décembre pour briguer le poste de président de la Commission de l’Union africaine (UA).

Selon un communiqué officiel, le gouvernement sénégalais s’apprête à lancer Abdoulaye Bathily dans la course pour le poste du président de la Commission de l’Union africaine (UA), actuellement occupé par la Sud-Africaine Nkossazana Diamini Zuma.

L’élection à la tête de la présidence de l’Union africaine est fixée pour le mois de janvier 2017, à l’occasion d’un sommet des chefs d’Etat et du gouvernement.

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a adoubé cette candidature du citoyen sénégalais qui occupe le poste du représentant du secrétaire général des Nations-Unies en Afrique centrale (UNOCA), dont la capitale gabonaise, Libreville abrite le siège.

Au Gabon, le diplomate sénégalais a multiplié des initiatives pour encourager les acteurs politiques, notamment le pouvoir et l’opposition, à la tenue d’un dialogue dans le but d’apaiser les tensions déjà perceptibles avant la tenue de l’élection présidentielle du 27 août dernier.

François Lousény Fall, ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Guinée-Conacry, assurera l’intérim du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), à la place d’Abdoulaye Bathily.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé