Opinions › Tribune

Communiqué relatif aux nouveaux critères de recrutement et de promotion pour les enseignants d’universités

Par Jacques Fame Ndongo, ministre de l’enseignement supérieur

Le ministre de l’enseignement supérieur, chancelier des ordres académiques informe les personnels du corps de l’enseignement supérieur de la signature et de la publication d’une série de textes relatifs au recrutement et à la promotion des enseignants dans les institutions d’enseignement supérieur du Cameroun. Il s’agit de:
– Sept (07) arrêtés fixant les critères de recrutement et de promotion dans les divers grades de l’enseignement supérieur répartis dans le cadre des Commissions scientifiques spécialisées, en abrégé (CSS);
– Un (01) arrêté fixant le cadre de l’organisation de l’Habilitation à dispenser des enseignements professionnels ou technologiques (HDPT) dans les institutions de l’enseignement supérieur;
– Un (01) arrêté portant modification de l’arrêté n°01/0089/MINESUP/DDES du 29 octobre 2001 instituant l’Habilitation à diriger les recherches (HDR) dans les institutions publiques d’enseignement supérieur;

Les présents textes publiés en anglais et en français, prennent en considération le double héritage culturel du Cameroun issu des systèmes universitaires anglo-saxons et francophones. C’est ainsi que le Ph.D reste le seul diplôme terminal valable pour l’évaluation des candidats relevant du système anglo-saxon. Pour les candidats appartenant au système francophone, les textes prennent en compte les diplômes et titres tels que l’Habilitation à diriger les recherches, le Doctorat d’Etat ou l’Agrégation de l’enseignement supérieur. Une innovation majeure réside dans un système d’évaluation à points comportant une critériologie compétitive qui valorise aussi bien l’enseignement, la recherche que l’appui au développement qui correspondent aux trois missions régaliennes assignées à l’enseignement supérieur par le président de la République. De nouveaux facteurs viennent également enrichir la grille d’évaluation à savoir: Le rayonnement scientifique et culturel, les prestations de services institutionnelles et la production des uvres de l’esprit. Par ailleurs, le recrutement au poste d’assistant associé ainsi qu’aux grades de chargé de cours associé, de maître de conférences associé et de professeur associé est réglementé aux fins de densifier le corps enseignant classique dans les universités. Enfin les universités ont désormais la possibilité de recruter des professionnels et des enseignants technologues dans les divers grades conformément aux dispositions du statut spécial des personnels de l’enseignement supérieur, à la faveur de la création d’un outil innovant, l’Habilitation à dispenser des enseignements professionnels ou technologiques (HDPT). Cette disposition contribue à accentuer la professionnalisation et l’employabilité aussi bien dans les grandes écoles que dans les facultés. Ces textes entrent en vigueur à compter de la date de leur signature et seront appliqués au cours des 23ème et 24ème sessions jumelées du prochain CCIU.


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé