Opinions › Tribune

Comprendre autrement la sortie de Charlotte Dipanda sur le Cameroun

Par Alex Gustave Azebaze, Journaliste, Consultant Droits, Médias et Organisations

 

Pourquoi nombre de commentateurs sont-ils si silencieux sur l’analyse fort à propos que fait dans cette interview à Vox Africa la chanteuse Charlotte Dipanda sur l’industrie musicale voire artistique du Cameroun?

Pourquoi ne s’épanchent-ils que sur son opinion relative à la nécessité de l’alternance comme facteur de renouvellement et donc de possible développement humain et des pays alors que de mon point de vue cette opinion citoyenne est la conséquence logique de l’analyse de la professionnelle déjà assez expérimentée dans le domaine où de petits arrogants veulent, de manière condescendante, la confiner?

Par ailleurs, comment ne lisent-ils ou n’entendent-ils pas son invite à une plus grande intégration des Camerounais?

L’artiste que je découvre plutôt assez calée intrinsèquement, – en tout cas cette interview la montre telle – invite ses compatriotes à voyager autant que possible hors de leurs régions d’origine pour mieux apprécier la richesse et la diversité de ce pays unique!

En ces temps de menace à l’unité nationale camerounaise, quel meilleur agent peut-on trouver pour porter ce message que je croyais être au coeur des préoccupations des pouvoirs publics surtout au lendemain de ce 20 mai 2020 assez spécial?

Pour moi, si l’on devait parler de patriotisme puisque ça semble agiter précisément l’opinion par l’autorisation d’une association éponyme, voilà le genre de mascotte au propos juste parce que intégrateur qu’il faudrait promouvoir.

Mme DIPANDA, vous êtes ma PATRIOTE!


  • Texte initialement publié sur la page Facebook d’Alex Gustave Azebaze


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé