Culture › Musique

Concert de P-Square au Cameroun: Mtn et le Sycamu trouvent un terrain d’entente

L’opérateur a pris l’engagement de payer ses créances auprès de la Socam et le Sycamu a momentanément levé le mot d’ordre de mobilisation

Tout est parti du communiqué de presse du Syndicat camerounais des artistes musiciens (Sycamu) en date du 8 mai 2012, appelant ses membres à se mobiliser pour manifester contre la tenue du concert du duo d’artistes musiciens nigérian P-Square annoncé au Cameroun pour deux spectacles, notamment les 18 et 20 mai 2012 à Yaoundé et à Douala. Passant de la parole aux actes, une déclaration de manifestation avait été déposée à la préfecture du Mfoundi à Yaoundé. Entre autres raisons, le Sycamu avançait la défense des droits des artistes musiciens camerounais et la lutte contre la fuite des capitaux. Le Sycamu a surtout saisi cette occasion pour raviver le débat sur les « téléchargements des uvres musicales sans autorisation des producteurs, sans reversement des droits », par la société Mtn taxée pour la circonstance de « destroyer of cameroonian culture ». Face à cet état de choses, le Sycamu avait d’ores et déjà invité ses membres, alliés et patriotes à se mobiliser le 18 mai 2012 contre la tenue de ce concert organisé par Mtn « qui est une société pirate ».

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce message n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Dans le but de soigner son image, la société Mtn Cameroun a initié une série de tractations qui se sont soldées par une rencontre présidée par le président de la commission permanente de médiation et de contrôle, Bouba Kaélé, le dimanche 13 mai 2012 à Yaoundé. A l’issue de cette réunion, la société Mtn a pris l’engagement de régler ses redevances dues pour les périodes 2009, 2010 et 2011, conformément à la décision ministérielle n°001/MINCULT/CAB du 13 janvier 2006 portant modalités de détermination, de perception et de recouvrement de la redevance due au titre du droit d’auteur et des droits voisins et à la lettre circulaire n°004/MINCULT/CAB du 7 septembre 2010 portant sécurisation des fonds collectés au titre du droit d’auteur et des droits voisins, dans le compte spécial de dépôt des redevances du droit d’auteur et des droits voisins domicilié dans les livres de la SGBC-Hôtel de ville-Yaoundé sous le numéro 10003-00200-22020063814-58.

Cette volonté affichée de la société Mtn vient d’être traduite dans les faits par une correspondance (Réf : MKT/CMO-JSNY/BK/005 bis/05-12) adressée au Président du Sycamu avec ampliation au ministre des arts et de la culture, à la société civile de l’art musicale (Socam) et à la Commission permanente de médiation et de contrôle (Cpmc). Cette correspondance initiée au siège social de la société Mtn Cameroun à Douala ce 14 mai 2012 est signée de son directeur marketing, Jean Simon Ngann Yonn. Dans cette corresponsadnce, Mtn réaffirme sa « disposition à discuter des questions relatives au droit d’auteur et droits voisins sur les téléchargements de musique pour les sonneries d’attente dans le cadre des négociations se déroulant au sein de la Cpmc, des organismes de gestion collective du droit d’auteur et droit voisin suivant les recommandations du ministre des arts et de la culture. Mtn confirme également sa disposition à rencontrer le Sycamu le 25 mai prochain à Yaoundé au siège de la Cpmc. Dans la perspective de cette réunion, et pour faire montre de sa bonne foi, le Sycamu a, par un communiqué de presse signé ce 15 mai 2012 par son président Roméo Dika, « momentanément levé le mot d’ordre de mobilisation contre toute activité musicale impliquant Mtn ».

Les concerts de P-Square aura lieu au Cameroun
afromangocie.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé