Société › Société

Conférence annuelle des recteurs des Universités d’Etat du Cameroun

les recteurs réunis les 1er et 02 février ont noté l’importance de l’Internet dans l’accès au savoir. Ils ont décerné le titre de Docteur Honoris Causa à Paul Biya

Depuis sa désignation comme Président de la Conférence Nationale des Chefs des Institutions Universitaires d’Etat au Cameroun (CONCIU), c’est pour la première fois que le Pr Amvam Zollo Paul Henri, préside cette conférence à Ngaoundéré. Il était surtout question comme il l’a précisé à l’ouverture de cette session le 1er février 2013, de l’adoption du procès verbal et de l’exécution des résolutions des assises des 27 et 28 octobre 2012 à Yaoundé. A l’heure où le souci de la professionnalisation des enseignements reste une préoccupation majeure des acteurs de l’enseignement supérieur au Cameroun, l’enjeu est alors sans équivoque. C’est pourquoi les réflexions étaient essentiellement orientées sur l’assurance-qualité et la labellisation des institutions universitaires. Un enjeu dont l’importance n’est plus à démontrer dans un environnement concurrentiel, où la problématique de la professionnalisation est à redéfinir. L’émergence d’une nouvelle approche de l’enseignement basée sur les techniques numériques partagées entre le présentiel et le sémi-présentiel à travers les formations ouvertes et à distance, a permis d’aborder également la problématique de l’importance de la connexion Internet en milieu universitaire. L’enseignement à distance qui ne cesse d’attirer de nombreux curieux pose tout de même un autre problème : celui de la gratuité d’accès aux réseaux Internet.

C’est dans cette logique que les différents conférenciers se sont concertés sur les possibilités d’ouverture des  »Open Access » sur les campus des universités publiques au Cameroun. Un point important qui vient une fois de plus renforcer la logique de la formation d’une jeunesse camerounaise hautement performante. Paul Biya a été nommé Docteur Honoris Causa dans la spécialité Sciences Politiques. L’université de Ngaoundéré accueille en avril 2013 toutes les composantes de la famille sportive universitaire à l’occasion de la 16e édition des Jeux-universitaires  »Ngaoundéré 2013 ». Une messe sportive et culturelle des cop’s des institutions publiques et privées du Cameroun qui a retenu l’attention des recteurs afin de rectifier le tir des couacs qui ont entaché la qualité des Jeux universitaires en mai 2012 à Buéa.

Conférence annuelle des recteurs des Universités d’Etat du Cameroun à Ngaoundéré

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut