› International

Congo Brazzaville: Les Nouveaux Défis du Président Sassou N’guesso

Les congolais attendent beaucoup du président réélu dimanche dernier

Le président Congolais Denis Sassou N’guesso vient donc à nouveau d’être réélu à la tête du pays pour un mandat de 7 ans. C’était au terme du premier tour de l’élection présidentielle du 12 juillet 2009.A Brazzaville comme dans l’arrière pays c’est une joie immense qui anime les populations Congolaises qui lui ont à nouveau fait confiance. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, le président Denis Sassou Nguesso, candidat à sa propre succession, a obtenu 1.055.117 des 1.342.242 suffrages valablement exprimés soit 78,61% alors que le taux de participation a été de 66,42%.On retient aussi que 2.078.802 électeur ont été finalement inscrits. Cette présidentielle Congolaise qui a connu la participation de certains poids lourds de l’opposition, a permis au candidat indépendant Joseph Kignoumbi Kia Mboungou de se classer deuxième avec 7,46% de voix devant le principal changer du camp présidentiel, l’opposant radical Mathias Dzon qui a obtenu 2,30% de vox.

Malgré l’appel au boycott de cette élection présidentielle par certains leaders de l’opposition, les congolais ont tenu à accomplir leur devoir civique. Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Raymond Mboulou a d’ailleurs confié à la presse de cette élection s’est bien déroulée sur toute l’étendue du territoire national. Denis Sassou Nguesso, comme l’avaient déjà prédit certains observateurs de la scène politique congolaise, gagne donc une élection qui n’était en réalité qu’une simple formalité au regard de l’énorme travail abattu par le président Sassou pour le peuple congolais. Déjà lors de la campagne électorale, bien que déjà populaire dans tout le pays, le président Sassou Nguesso a fait la ronde de toutes les régions du pays pour parler aux populations qui lui avaient à cette occasion réaffirmé leur soutien lors du prochain vote. On comprend donc pourquoi le président Sassou Nguesso a gagné au premier tour. Et au regard du nombre des voix obtenues par les autres candidats, on se rend bien compte que les Congolais sont effectivement en phase avec leur président.

Mais il faut noter que si les congolais ont trouvé en Sassou le meilleur choix, la personne indiquée pour sortir d’avantage le Congo de la pauvreté, toutes ces populations attendent encore voir améliorer leurs conditions d’existence. Mais le président Sassou N’guesso outre la mission de fédérer plus encore les fils et filles, devra s’atteler plus encore à promouvoir les idéaux de paix de réconciliation et de reconstruction du pays. La  » nouvelle espérance  » son ambitieux programme réaliste et réalisable est un signe fort de sa volonté de vouloir bâtir un Congo debout, dynamique. C’est un véritable contrat social entre le président et ses compatriotes.  » La municipalisation accélérée  » est un processus que le président devra accélérer davantage dans l’optique de moderniser plus encore le pays.

Même si les fruits des efforts du président Sassou sont visibles, il devra accentuer la construction des infrastructures routières, les centres de santé, les écoles dans ce pays qui accède à l’indépendance le 15 août 1960.Depuis son élection le 10 mars 2002, et au lendemain de la guerre civile de juin 1997, le président Sassou N’guesso s’est donné pour mission de développer son pays afin d’offrir aux populations un cadre de vie meilleur. Aujourd’hui même si la paix règne partout au pays, les Congolais, surtout les jeunes ont besoin d’emploi, favoriser l’accès à l’eau potable et à l’électricité à toutes les populations. Il s’agit donc pour le président Denis Sassou N’guesso devra donc mettre en application son projet intitulé  » Les chemins d’avenir. De l’espérance à la prospérité « . La tâche sera à coup sûr aisée pour le président Denis Sassou Nguesso qui bénificie déjà du soutien des populations du Nord, du Sud, de l’Est et de l’Ouest du pays.

Denis Sassou Nguesso
oubangui.files.wordpress.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut