Politique › Institutionnel

Conseil des ministres: Paul Biya consulte ses ministres pendant une demi-heure

Un an après le dernier conseil des ministres, le président camerounais a rencontré ses collaborateurs mardi 27 novembre 2012

Il est difficile de pouvoir donner un avis pertinent et cohérent sur le conseil des ministres qui s’est tenu le 27 novembre 2012 au palais présidentiel de Yaoundé. Selon le communiqué de la présidence de la République: « Principal point à l’ordre du jour : l’évaluation à mi-parcours des feuilles de route ministérielles. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a présenté un exposé à ce sujet, suivi des directives du Chef de l’Etat. Les feuilles de route ministérielles ont été instituées en 2004 afin d’améliorer la performance des administrations et les orienter vers l’atteinte des résultats. Au cours de ce septennat, cet outil de pilotage des politiques publiques a été replacé au centre du dispositif du travail gouvernemental par le Chef de l’Etat ». Mais la rencontre entre le chef de l’Etat camerounais et ses collaborateurs a duré une trentaine de minutes, soit à peine une minute pour chaque ministère. La question clé reste de savoir ce que le Président de la république a dit à ses ministres. Le Premier ministre Philémon Yang a confié quelques données à la presse officielle. « L’on a parlé du travail gouvernemental. Nous avons reçu des instructions du chef de l’Etat. Et surtout ses conseils, parce qu’il encadre constamment le gouvernement. L’ambiance était très bonne, les ministres aiment entourer le chef de l’Etat. Pour des détails, on en parlera une autre fois », a fait savoir le chef du gouvernement. Il sera difficile de savoir avec exactitude ce que le président a dit à ses collaborateurs, dans un pays où gouvernance rime avec mystère, opacité et silence.

Les supputations vont bon train…
D’après le Messager, le président aurait donné des instructions au vu des résultats des évaluations des feuilles de route déclinées par le Premier ministre. « Ces ministres ont été classés en plusieurs paliers dont les bons, les moins bons et les médiocres et par secteurs d’activité (questions sociales et éducatives, fonctionnement des institutions, infrastructures ou encore économie et développement) le secteur des infrastructures (eau et énergie, Télécommunications, transports, Domaines et affaires foncières etc) s’est révélé le moins performant » croit savoir le journal à travers un article publié ce mercredi 28 novembre 2012. La grande curiosité que soulève ce conseil, c’est qu’il se tient après que le Premier ministre ait présenté son programme économique et social. Logiquement les conseils et les instructions auraient été pertinents avant cette présentation qui brosse le projet gouvernemental sur toute sa longueur. Entre 2009 et 2012 le président Biya a tenu seulement 3 conseils des ministres. Celui-ci est le plus court et le plu discret de tous. Il semble difficile de croire que le président Biya ait évalué tout son gouvernement en 30 minutes, du coup, certains observateurs pensent à une rencontre d’au revoir à certains de ses collaborateurs actuels.

Conseil des ministres, le 27 novembre 2012
Prc)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé