Société › Société

Coopération: 18 étudiants du Cameroun sur des campus d’Europe

Ces boursiers vont bénéficier d’une formation dans le cadre de la mobilité universitaire internationale 2012 du projet Mundus Afrique-Caraïbes-Pacifique II

301 millions de fcfa, c’est le coût du financement des 18 boursiers 2012 du programme Mundus ACP II. Ce programme financé par l’Union Européenne regroupe 20 établissements d’enseignement supérieur de l’Ue et des pays Acp (Afrique, Caraïbe et Pacifique), et est ouvert aux candidats de niveau masters, doctorats ou aux personnels administratifs et enseignants des universités partenaires. Au Cameroun, le projet Mundus Acp II est représenté par l’Université de Yaoundé I, l’un des plus actifs selon Raul Mateus, le chef de la délégation de l’Ue au Cameroun lors de sa récente rencontre d’aurevoir avec les boursiers. Les 18 boursiers soient 17 camerounais et un refugié Rwandais résidant au Cameroun et travaillant pour l’hebdomadaire Intégration ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse au sein de la région Acp, c’est dire la qualité des dossiers et des éléments présentés. La bourse durant toute la période de mobilité maximale de deux ans, prévoit le paiement d’une allocation mensuelle, des frais de voyage, d’une assurance voyage et de santé et des frais d’inscription dans l’université d’accueil.

Ces universités sont en 2012, l’université de Lille qui accueille 5 étudiants, l’Universidad Complutense de Madrid avec 4 étudiants, l’Université de liège avec 2 étudiants et l’Université Catholique de Louvain avec un étudiant toutes en Belgique, l’Università degli studi di Roma  »la Sapienza » en Italie qui accueillera 2 étudiants, l’Universidade do Porto au Portugal et enfin la Malmö University en Suede avec un seul étudiant. Pour encourager ces étudiants, le Chef de délégation de l’Ue était accompagné des représentants du Ministre de l’Enseignement supérieur et du Ministre des Relations Extérieure, du Haut commissaire de Grande Bretagne et de la chargée d’affaire de l’ambassade d’Espagne. L’Université de Dschang est également impliqué dans un de ces projets.

Cette opportunité leur apportera selon Raul Mateus, plus de connaissances et sera une expérience positive dans leur carrière. Ceci rejoint les objectifs du projet Mundus Acp II un des trois domaines du grand programme Erasmus Mundus, qui consiste à l’établissement de partenariat et le renforcement de la coopération entre les universités de l’Ue et celles des pays Acp. Il s’agit également de contribuer au développement socio-économique de la région, de promouvoir la transparence et la reconnaissance des études et des qualifications internationales à tous les niveaux d’études(masters, doctorats, chercheurs et personnels universitaires et administratifs), d’enrichir et parvenir à une meilleure compréhension à travers les échanges des personnes, des connaissances et des compétences au niveau de l’enseignement supérieur. Ce sont environ 3500 étudiants étrangers et chercheurs internationaux qui chaque année font le choix d’achever leurs études à travers le projet Mundus Acp. Des mesures existeraient pour encourager le retour de ces  »cerveaux » dans leurs pays respectifs. Dans le cadre de la coopération pour l’enseignement supérieure il existe également des programmes tels que Erasmus Mundus qui comprend ce projet Acp dont l’action II ici concernée court jusqu’en 2018 et le schéma de mobilité académique intra Acp jusqu’en 2020 ; Edulink ; Acp Connect pour l’appui aux réseaux d’éducation et de recherche ; programme Acp pour la science et la technologie ; Education pour tous et le programme Nyerere pour un échange universitaire Sud-sud.

18 étudiants, dont 17 camerounais, vont bénéficier de cette bourse européenne
Antony Daka)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé