Politique › Institutionnel

Coopération Cameroun-Allemagne: 4 milliards de F pour les réfugiés

Cette enveloppe va permettre de soutenir le déploiement d’infrastructures pour l’amélioration du quotidien des réfugiés se trouvant sur le territoire camerounais

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, Klaus-Ludwig Keferstein, et le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Yaouba Abdoulaye, ont signé jeudi à Yaoundé un accord de coopération financière pour la prise en charge des réfugiés présents sur le territoire camerounais. Il s’agit de réfugiés venant de la République centrafricaine, du Nigéria et les déplacés internes.

Ledit accord accorde au Cameroun un appui financier de 6 millions d’Euros (environ 3,94 milliards de F CFA) de la République fédérale d’Allemagne, à travers son bras financier, la KFW.

Ces fonds vont servir à soutenir les initiatives d’autonomisation des réfugiés (création de petites et moyennes entreprises) et au développement des infrastructures sociales.

En termes de priorités, le Cameroun compte mettre l’accent dans un premier temps sur la fourniture d’eau potable dans les camps de réfugiés afin de lutter contre les maladies hydriques.

Cette contribution de l’Allemagne s’ajoute à celles reçues ces derniers mois par le Cameroun aux fins de prise en charge des centaines de milliers de réfugiés présents sur son territoire.

Il y a deux mois, le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) déplorait le sous-financement de la crise humanitaire causée par les membres du groupe terroriste Boko Haram. Le HCR indiquait alors avoir reçu seulement 6,8 millions de dollars de contributions, sur 71 millions attendus à cette période. L’ONU a lancé, le 09 avril dernier, un appel afin de récolter près de 161 millions d’Euros pour quelque 200.000 réfugiés nigérians au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Le Cameroun accueille près de 80.000 réfugiés nigérians sur son territoire et plus de 244 000 réfugiés centrafricains, dont près de 139 000 ayant fui le pays depuis décembre 2013.

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, Klaus-Ludwig Keferstein (g) et le ministre camerounais de l’Economie (d). Photo pour illustration
pfbc-cbfp.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé