Société › Société

COP22: des journalistes africains en tournée au Maroc

Ce voyage leur permettra de mieux appréhender les enjeux liés à la lutte contre le dérèglement climatique et à la COP22 qui se tiendra à Marrakech du 07 au 18 novembre prochain

Des journalistes représentant des médias de 28 pays africains effectuent actuellement une tournée au Maroc, à l’invitation du Comité de pilotage de la 22e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22), prévue du 7 au 18 novembre à Marrakech.

Ce tournée qui a démarré le 03 septembre 2016, permettra aux 55 journalistes africains de mieux appréhender les enjeux liés à la lutte contre le dérèglement climatique et à la COP22 qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre prochain.

Ces journalistes représentent les médias (presse écrite, télévision et digital) de 28 pays: Cameroun, Mozambique, Kenya, Lesotho, Namibie, Afrique du Sud, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Swaziland, Angola, Cap-Vert, Tchad, Togo, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Ghana, Guinée Bissau, Liberia, Malawi, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, CongoBrazzaville, Zambie et Zimbabwe, indique-t-on lundi auprès du Comité de pilotage de la COP22.

Organisé à l’initiative du Comité de la COP22, ce voyage de la presse africaine en 4 langues (arabe, français, anglais et portugais) fait escale à Casablanca, Marrakech et à Ouarzazate. Les journalistes participeront ainsi à la COP Academy et visiteront la Centrale solaire NOOR Ouarzazate et couvriront également le Sommet de la défense et changement climatique, le 7 septembre à

Les représentants des médias africains assisteront en outre aux consultations des négociateurs informels les 8 et 9 septembre avant de participer à l’événement « The Energy Transition, INDCs, and the postCOP21 agenda », organisé par le comité scientifique de la COP22 et l’OCP Policy Center les 8 et 9 septembre, selon la même source.

Il s’agit du deuxième voyage au Maroc organisé par le comité de pilotage au profit de journalistes africains après celui effectué en juillet dernier par une délégation représentant près de 30 médias africains dans le cadre de la préparation à la COP22.

Le continent africain est l’un des plus touchés par le changement climatique. Rareté de l’eau, intensification des phénomènes naturels (sécheresse, inondation, etc.), les conséquences sont nombreuses et déjà visibles. Si rien n’est fait, l’Afrique ne pourra subvenir qu’à 13 pc de ses besoins alimentaires d’ici à 2050. Alors qu’il ne représente que 3pc des émissions de gaz à effet de serre, le continent n’a reçu jusque là que 4% des financements liés au climat.


Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé