› Société

Coronavirus : dans les bars, buvez masqués et respectez la distanciation sociale

C’est ce que recommandent les autorités de la ville de Douala, qui passent à la phase répressive dès lundi 18 mai.

Le préfet du département du Wouri annonce une campagne de répression dès le lundi 18 mai contre le non-respect des mesures barrières contre la propagation du coronavirus.

Dans son unité de commandement, cette autorité administrative informe qu’elle va envoyer police et gendarmerie fermer les bars dont les clients ne vont pas respecter ces mesures barrières, notamment le port obligatoire du masque et une distance d’au moins un mètre entre les personnes.

« En tout état de cause, les personnes retrouvées en ces lieux en violation des mesures susvisées seront interpellées », prévient le préfet du Wouri.

Le premier responsable administratif du département qui abrite la grande ville de Douala souligne : « il sera procédé dès le lundi 18 mai, à un contrôle systématique du port obligatoire du masque et du respect de la distanciation sociale dans les lieux publics tels que les marchés, les débits de boissons, et les autres centres de loisirs ».

Cette décision du préfet du Wouri intervient après celle du préfet du département du Mfoundi (qui abrite la capitale Yaoundé) annonçant le renforcement du respect desdites mesures barrières.

Depuis le jeudi 14 mai, la police et la gendarmerie dans le département du Mfoundi procèdent à l’interpellation des contrevenants.

Au 14 mai 2020, le Cameroun a franchi la barre des 3000 cas de contamination pour 140 décès des suites du coronavirus.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé