› Santé

Coronavirus : le Cameroun prêt à produire 6000 comprimés de chloroquine par minute

Cette assurance est de la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation.

Madeleine Tchuinte, la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi) était ce 02 avril à L’Institut de recherches médicales et d’études des plantes médicinales (Impm), basé à Yaoundé.

Dans cet institut, les responsables assurent que la production de chloroquine a repris. Ce médicament a été remis au-devant de la scène à la faveur de la pandémie du coronavirus qui s’est propagée au Cameroun.

Certains chercheurs assurent en effet que le médicament peut être utilisé dans le traitement contre le virus, avec succès. D’où ce nouvel intérêt pour les comprimés de chloroquine.

La Minresi assure que l’Impm est prêt à produire 6000 comprimés de chloroquine par jour. « Nous fabriquons la chloroquine depuis plus de quinze ans. Nous allons relancer la production », a déclaré la ministre.

Pour le moment, la production est limitée à 250 comprimés par jour. Et la ministre dit n’attendre que la sollicitation du ministre de la Santé publique pour lancer une production à plein régime.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé