› Société

Coronavirus : renforcement du contrôle des mesures barrières à Maroua

Une vue de la ville de Maroua.

La police et la gendarmerie déployées pour faire respecter le port du masque et la distanciation sociale dans la grande ville de la région de l’Extrême-nord.

Le préfet de département du Diamare, duquel dépend la ville de Maroua, a lancé policiers et gendarmes dans les rues de cette grande métropole de la région de l’Extrême-nord du Cameroun.

Objectif de ce déploiement : faire respecter les mesures barrières arrêtées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus.

« Des gens ont le masque dans leur poche. On a donc demandé la relance des contrôles mixtes, de manière à faire respecter le port du masque », excipe Jean Marc Ekoa Mbarga, préfet du département du Diamare.

Dans les rues de la ville de Maroua et du département en général, la force publique stoppe les motos dont les passagers ne portent pas de masque.

Pour lutter contre l’insouciance et l’incivisme des populations, la police et la gendarmerie sont passées à la phase de répression.

Comme toutes les régions du pays, l’Extrême-nord compte déjà plusieurs cas confirmés de coronavirus et des décès enregistrés.

A l’instar de celui du commissaire divisionnaire, chef des renseignements généraux décédés le dimanche 10 mai à Maroua.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé