Santé




Coronavirus : un centre d’isolement et de prise en charge dans la ville de Douala

Le secrétaire d’Etat à la Santé publique a inauguré le 16 juillet à Douala ce Centre d’isolement et de prise…

Le secrétaire d’Etat à la Santé publique a inauguré le 16 juillet à Douala ce Centre d’isolement et de prise en charge des malades du coronavirus logé au sein de l’Hôpital Laquintinie.

« Je suis venu témoigner à l’ensemble de la communauté nationale la livraison du premier centre d’isolement instruit par le président de la République qui, a demandé à chaque région de faire le maximum pour que les malades soient normalement traités dans de très bonnes conditions ». C’est ainsi que Alim Hayatou, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé publique chargé des épidémies et des pandémies, a justifié sa présence le 16 juillet 2020 dans l’enceinte de l’Hôpital Laquintinie de Douala.

Il procédait à l’inauguration du Centre d’isolement et de prise en charge des malades du coronavirus. Ce centre, situé à l’écart des autres services de l’hôpital, a une capacité de 21 lits plus quatre lits pour les soins intensifs.

 « Ce centre d’isolement est  entièrement équipé pour répondre aux normes de traitement contre la Covid-19. Nous avons également une centrale à gaz pour les gaz médicaux, une alimentation en énergie autonome pour permettre qu’on offre des soins adéquats à tout moment aux malades », a expliqué Gérard Muluem, ingénieur de Glodys Etablissement, entreprise en charge des travaux, cité par le journal Echos santé.

Dans sa stratégie de riposte au coronavirus, le gouvernement a décidé de doter chaque région d’une infrastructure de ce type. « Donc à défaut d’un système de santé qui dispose d’un certain nombre d’équipements, le  gouvernement a instruit de construire dans chaque hôpitaux de région un centre d’isolement. D’autres centres seront également construits à Ebolowa, Bertoua, Garoua, Maroua, Buea et Bamenda ».