International › APA

Côte d’Ivoire: institution d’une journée nationale du pardon et du souvenir

Le gouvernement ivoirien a institué une journée nationale du pardon et du souvenir qui se déroulera le 16 décembre de chaque année en souvenir des victimes des violences post-électorales du 16 décembre 2010.L’information a été donnée mercredi par Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien au terme d’un Conseil des ministres présidé par le chef de l’État Alassane Ouattara. 

« Le Conseil a adopté un décret instituant la journée nationale du pardon et du souvenir. La commémoration de la journée nationale du pardon et du souvenir se déroulera le 16 décembre de chaque année», a dit M. Touré à la presse à l’issue de cette réunion hebdomadaire de l’exécutif ivoirien. 

Poursuivant, M. Touré qui est également le ministre de la Communication et des médias a souligné que cette journée est instituée en souvenir de la journée du 16 décembre 2010 au cours de laquelle des affrontements ont eu lieu entre militants et sympathisants des deux candidats du deuxième tour de l’élection présidentielle qui ont fait de nombreuses victimes devant le siège de la Radiodiffusion télévision ivoirienne ( RTI). 

« L’institution de cette journée spéciale est une exhortation de l’ensemble des ivoiriens et des habitants de la Côte d’Ivoire au pardon réciproque afin d’honorer sans discrimination la mémoire de toutes les victimes», a conclu sur ce chapitre, le porte-parole du gouvernement ivoirien.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé