› International

Côte d’Ivoire: La présidentielle prévue le 29 novembre 2009

L’annonce a été faite par le premier ministre Guillaume Soro

Les ivoiriens vont donc enfin choisir leur nouveau président le 29 novembre prochain. Cette élection présidentielle reportée à maintes reprises, permettra ainsi à la côte d’ivoire de rompre avec un passé douloureux fait de contestations et de leadership outre au sommet du pays, mais également au sein des états majors des formations politiques. Le premier Ministre Guillaume Soro qui en a fait l’annonce sous l’impulsion du Président Sortant Laurent Koudou Gbagbo, est lui-même un acteur de premier plan sur la scène politique ivoirienne. Le chef du gouvernement ivoirien a qualifié cette nouvelle date du 29 novembre 2009, de réaliste par rapport à la date fixée l’année dernière et a expliqué que celle-ci représentait le fruit de préparatifs approfondis. A Abidjan comme dans le reste du pays, six millions d’électeurs sont déjà inscrits sur les listes électorales, a déclaré à la presse le Premier ministre Ivoirien. Le scrutin qui ouvre la succession du président Laurent Gbagbo a été repoussé à plusieurs reprises, le gouvernement déclarant avoir besoin de temps pour préparer les listes des électeurs, question récurrente dans une Côte d’Ivoire où la notion de citoyenneté, ou d’ivoirité a longtemps divisé l’opinion nationale, et a plusieurs reprises été compliqué par les vagues d’immigration en provenance d’autres pays Ouest Africains comme le Burkina Faso, le Benin le Mali etc.

Guillaume Soro leader des forces nouvelles menait une rébellion intense dans la partie nord de la Côte d’ivoire avant qu’un accord de paix signé en 2007 ne vienne mettre fin à la guerre civile dans laquelle était plongé ce pays d’Afrique de l’Ouest depuis 2002. Pendant cinq ans, les rebelles ont contrôlé tout le nord de la Côte d’ivoire pendant que le pouvoir central du président Laurent Gbagbo régnait au centre du pays. Il faut rappeler que l’accord de paix ayant abouti à la désignation de Guillaume Soro à la tête du gouvernement d’union nationale, avait entre autres préalables, l’organisation d’une élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Mais la population a commencé à s’impatienter à l’annonce des multiples reports de ce scrutin, le dernier datant de décembre 2008. L’accord appelait aussi à un désarmement complet des anciens rebelles deux mois au moins avant l’élection.

A tous ceux qui l’aborde le premier ministre Guillaume Soro affirme que Nous sommes dans une bonne position pour avoir cette élection présidentielle à la date qui a été fixée c’est -à dire le 29 novembre 2009.. Et répondant à une interrogation sur les avancées enregistrées dans le cadre du processus de désarmement, le Premier ministre ivoirien assure et rassure que le gouvernement mettra tout en uvre pour que cette élection présidentielle se déroule dans un climat de transparence, de calme et de sérénité. La date de l’élection ayant donc été rendue publique, il est évident que les éventuels candidats à la course au pouvoir vont dans un proche avenir mettre en uvre des stratégies dans l’optique d’appâter les électeurs. Si jusqu’ici les candidats ne sont pas encore officiellement déclarés, on peut déjà noter que les poids lourds de l’opposition ivoirienne tels que l’ancien président Henri Konan Bédié, ou encore l’ancien premier ministre Alassane Dramane Ouattara seront de la partie.

Laurent Gbagbo, actuel président
oubangui.files.wordpress.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut