› International

Côte d’ivoire: Laurent et Simone Gbagbo aux arrêts

La nouvelle attendue depuis plus d’une semaine par les pro-Ouatarra est tombée ce lundi en mi journée. L’ancien président ivoirien a été arrêté

On imaginait la fin proche pour Laurent Gbagbo, retranché depuis une dizaine de jours aux confins de son palais avec sa famille et protégé par des gardes fidèles qui ont tenu tête aux soldats des forces républicaines associés aux soldats de la force Licorne. Les versions se contredisent encore sur le déroulement exact de cette capture. Annoncée d’abord comme étant l’ uvre des français, l’information a été démentie par la suite. Alain Toussaint, représentant Europe du Président sortant a déclaré que « Le président Gbagbo a été arrêté par les forces spéciales françaises et remis à des chefs de la rébellion. Ces chefs de la rébellion ont été convoyés sur place par les forces françaises qui ont pénétré dans la résidence avec des chars. Le président était dans son bureau ». « Ce ne sont pas les forces spéciales françaises qui ont arrêté Gbagbo, ce sont les forces d’Alassane Ouattara soutenues par l’Onuci et Licorne qui ont procédé à l’arrestation de Laurent Gbagbo », indique une source diplomatique française reprise par les journaux et dépêches d’agences de presse.

Même si ce ne sont pas les soldats français qui n’ont pas formellement arrêté Laurent Gbagbo, comme l’indiquent plusieurs sources, la France est bien responsable de son arrestation, pour ses proches. Les tirs d’hélicoptères des forces françaises et les dégâts causés par les chars français ont permis son arrestation, a assuré Guy Labertit, un proche de Gbagbo sur i-Télé. «Si la France n’avait pas agit, Gbagbo n’aurait pas été arrêté». Le couple est arrivé à l’hôtel, a affirmé à l’AFP Anne Ouloto, la porte-parole de M. Ouattara. « Laurent Gbagbo est ici avec sa femme et son fils Michel. Je les vois », a-t-elle déclaré. Gbagbo est en bonne santé et il sera jugé, a déclaré l’ambassadeur ivoirien auprès de l’ONU. L’ex-président ivoirien et Simone Gbagbo sont « aux arrêts » et « le cauchemar est terminé » pour les Ivoiriens, a déclaré Guillaume Soro, Premier ministre d’Alassane Ouattara. Cette arrestation survient après une nouvelle campagne de frappes de la France et de l’ONU sur la résidence où était retranché M. Gbagbo, qui refusait de se rendre, et après plus de quatre mois d’une crise post-électorale sanglante. Le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy a eu un long entretien téléphonique avec Alassane Ouattara, peu après l’arrestation de son rival, a annoncé l’Elysée à l’AFP.

Laurent Gbagbo a été arrêté ce lundi 11 avril 2011
Reuters/Str Old)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé