International › APA

Côte d’Ivoire: plus de 10 000 enfants ont bénéficié du soutien de l’UNICEF en 2018

Plus de 10 000 enfants subissant des violences ou de l’exploitation ont reçu le soutien des services sociaux et de justice grâce au soutien du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) en 2018, a appris APA, lundi, auprès de cette institution onusienne.Pour le Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire,  Dr Aboubacar Kampo qui dressait le bilan de l’année 2018,  « tant qu’il aura des enfants qui n’ont pas d’extraits de naissance, tant qu’il aura des violences faites au niveau des enfants, nous ne pourrions pas être satisfaits».

« Nous avons contribué à soulager des peines d’un certain nombre d’enfants », a-t-il soutenu ajoutant que  « plus de 10 000 enfants subissant des violences ou de l’exploitation ont reçu le soutien des services sociaux et de justice grâce au soutien de  l’UNICEF ».

Le bilan 2018 indique également que « plus de 560 enfants vulnérables ont été pris en charge  dans l’un des 10 centres de formation et de réinsertion, en partenariat avec la Direction de la protection de l’enfance et la Fondation Amigo ».

 Dans le domaine de la santé, « l’UNICEF  a soutenu le gouvernement  ivoirien pour vacciner plus de 13 millions d’enfants de 9 mois à 14 ans contre la rougeole  et la rubéole, contribué au programme élargi de vaccination de routine (PEV) ».

 L’éducation n’est pas restée en marge des actions de l’institution onusienne dédiée à l’enfance.

 « A l’UNCEF, nous croyons que l’innovation est cruciale pour relever les défis modernes comme les déchets de plastique qui polluent nos océans, nos villes(…) », a expliqué Dr Kampo d’où la construction de salles de classes avec des briques faites de plastiques recyclés.

 Comme perspectives pour l’année 2019, « l’UNICEF continuera d’appuyer le gouvernement de la Côte d’Ivoire pour renforcer les services de bas et de proximité, réunir plus de partenaires techniques et financiers pour augmenter les budgets en faveur des enfants ».

 Le représentant a par ailleurs annoncé « un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants en collaboration avec le cabinet de la première Dame ».



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé