› International

Côte d’ivoire: Réaménagement technique du calendrier de la CEI

La publication de la liste électorale provisoire est renvoyée au 15 Septembre 2009

La publication de la liste électorale provisoire en côte d’ivoire, initialement prévue pour le 24 Août 2009, a été reportée au 15 Septembre 2009. La décision a été prise par les acteurs du processus électoral que sont le président de la commission électorale indépendante (CEI), Robert Beugré Mambé, le président de la commission nationale de supervision de l’identification (Cnsi), Yua Koffi et le premier ministre Guillaume Sorro, à Abidjan lors de leur rencontre le 21 Août dernier.

Les causes du retard
Les raisons de cette décision sont les retards constatés au niveau de la commission électorale indépendante (CEI). En effet, le porte parole de la CEI, Yacouba Bamba, dans une intervention à la BBC quelques heures avant la réunion avec le premier ministre ivoirien, s’inquiétait du respect du délai de publication des listes électorales. Il avait alors fait état de trois points qui risqueraient d’entraver la publication de ces listes. Ces trois points concernaient premièrement des questions d’ordre financier. En effet, l’État devait mettre à la disposition de cet organe 5 milliards qui n’avaient pas toujours été versés. Cette absence de ressources financières avait alors provoqué le mécontentement d’agents électoraux qui réclamaient leurs salaires. Ils avaient bloqué le fonctionnement des centres de coordination. Le deuxième point a trait à l’absence de représentants de la commission nationale de supervision de l’identification (Cnsi) au sein d’un comité pour exploiter les données qui viennent d’un centre de traitement. Le dernier point concerne la sécurité. Selon la CEI, le Centre de commandement intégré n’assurait pas la sécurité des centres de coordination.

Le gouvernement rassure
Depuis la réunion de concertation, tout semble rentré dans l’ordre. Le président de la commission nationale de supervision de l’identification a affirmé selon l’Agence France Presse, travailler en symbiose avec celui de la CEI. Il a également assuré que le Cnsi a déjà commencé à utiliser des commissaires locaux dans les centres de coordination fonctionnels. La commission électorale indépendante quant à elle a indiqué avoir obtenu des assurances du gouvernement concernant ses préoccupations. D’après le président de cette commission, Robert Beugré Mambé, le ministère des finances a mis en place un mécanisme pour consolider le financement des structures de sortie de crise. Ils ont commencé à alimenter comme ils le faisaient auparavant les structures de sortie de crise, particulièrement le CEI. Selon lui les listes électorales seront disponibles à bonne date. Les cartes seront également distribuées à bonne date. Le mécanisme de ventilation des listes électorales provisoires a déjà été réglé avec l’Organisation des nations unies pour la côte d’ivoire, Les sites de coordinations sont à 98 % opérationnels .Tout est fait pour que la date du 29 Novembre 2009, à laquelle l’élection présidentielle ivoirienne aura lieue soit respectée.

En attendant la publication des listes électorales provisoire le 15 Septembre 2009, les prétendants à la présidence de la République peuvent d’ores et déjà déposer leur dossier de candidature auprès de la commission électorale. La clôture étant fixée au 16 Octobre 2009.

Laurent Gbagbo, président en exercice
oubangui.files.wordpress.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut