International › APA

Côte d’Ivoire : réduction du taux de grossesse en milieu scolaire de 33,53% (Ministre)

Les cas de grossesse en milieu scolaire ont baissé en Côte d’Ivoire passant de 5076 cas en 2013 à 3374 cas en 2017, soit une réduction de 33,53%, a révélé jeudi à Abidjan, Kandia Camara, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.« Dans le cadre de la lutte contre les grossesses en cours de scolarité, de 5076 cas en 2012-2013,  nous sommes passés à 3374 cas en 2016-2017, soit une réduction de 33,53% », a indiqué Mme Camara, soulignant que l’objectif de son département ministériel est d’avoir zéro cas de grossesse en milieu scolaire.

Elle s’exprimait à la tribune des « Rendez-vous du gouvernement », une plateforme d’échanges  offerte aux membres du gouvernement ivoirien pour expliquer dans une conférence les politiques publiques dans le cadre du programme social du gouvernement en 2019-2020.

A cette occasion, la première responsable du système éducatif ivoirien a passé en revue, les acquis de son département ministériel de 2011 à 2018, les défis à relever et les perspectives de l’école ivoirienne.

Au nombre des « gros défis » à relever par son ministère, Mme Camara a entre autres, cité la satisfaction  des besoins en infrastructures, l’atteinte du taux de 25% de pré-scolarisation et de 100% de scolarisation et la promotion de la formation professionnelle.

 Dans la foulée, la ministre a lancé un « appel solennel » aux organisations syndicales d’enseignants en grève dans le pays depuis plus de trois semaines,  à reprendre les cours le lundi prochain.

« Nous demandons aux enseignants de respecter leurs engagements. Ils ont signé un accord de trêve sociale de cinq ans avec le gouvernement en 2017. Nous sommes en discussions depuis lundi. Mardi, certaines plateformes se sont retirées des discussions, mais elles sont revenues mercredi à la table de discussion », a-t-elle fait savoir assurant que ces négociations se déroulent dans de  « bonnes conditions et dans un bon esprit ».

« Nous réaffirmons notre foi en l’éducation. L’espoir est permis car en dépit de tout, nous enregistrons des résultats en constante progression. Nous avons conscience de notre mission. Nous devons agir pour construire l’Ivoirien nouveau. Nous appelons à la mobilisation de tous les acteurs du système éducatif ivoirien», a-t-elle conclu.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé