International › APA

Côte d’Ivoire : une journée de reboisement organisée à Agboville

Dans le cadre de la Quinzaine Nationale de l’Environnement et du Développement Durable et de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse (JMLDS), la Fondation Marie-Esther a organisé, lundi à Aboudé dans la région d’Agboville, une journée de planting d’arbres.Cette opération de planting d’arbres sur une parcelle de 1 ha marque le début d’un reboisement collectif sur 8 ha dans trois zones ciblées de la région de l’Agnéby Tiassa dont la forêt de KAVI.

Ces multiples actions de reforestation du couvert végétal visent, selon la Fondation Marie-Esther à une prise de conscience environnementale de la population pour une appropriation de la pratique, en matière de reforestation dans leur environnement respectif.

Pour donner le ton, les élèves des villages d’Aboudé impliqués dans le projet d’écocitoyenneté par le jardinage d’agroforesterie, ont mis en terre les plants (400 au total) issus de leurs pépinières forestières de diverses essences dont le Tali, le Niangon, l’Aacajou et autres le Teck, fournis par la SODEFOR (Société pour le développement des forêts, service public) d’Agboville.

Présidant cette journée de planting, Eva Zéhi Irié, Sous-préfet d’Aboudé a salué cette initiative de la Fondation Marie-Esther, qui s’inscrit dans « la politique du gouvernement ivoirien, à pouvoir lutter contre la désertification » avant de se réjouir que ses administrés « adhèrent au projet ».

Pour le représentant de la Banque africaine de développement (BAD), partenaire de l’opération, Emile Kouakou Bela, « planter un arbre, c’est donner vie à une communauté », soulignant que « la BAD se tient aux côtés de toutes les communautés autant qu’elles sont, pour pérenniser cette action de planting d’arbres ».

« La population s’est appropriée le projet d’écocitoyenneté par le jardinage de l’agroforesterie, je repars heureuse de ce feedback », s’est réjouie Marie-Ester Kanga, Présidente de la Fondation Marie-Ester.

Le 31 mai dernier, le ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, Pr Joseph Séka Séka, avait lancé la Quinzaine nationale de l’environnement autour du thème, « Ensemble préservons et restaurons notre environnement pour de meilleures conditions de vie ».

Cette quinzaine qui vise à sensibiliser les gouvernants, les populations et toutes les parties prenantes sur les risques de catastrophe et à susciter des actions correctives en faveur de l’environnement et du bien-être des populations, avec la participation du secteur public et secteur privé, des organisations non gouvernementales, du système des Nations unies, de la Banque africaine de développement (BAD), des ambassades et de la société civile.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé