International › APA

Côte d’Ivoire: une offre suffisante de 10 millions de tonnes de ciment disponible (Cimentiers)

Une offre suffisante de dix millions de tonnes de ciment est disponible en Côte d’Ivoire où les besoins du marché sont estimés à « quatre millions de tonnes », a annoncé, vendredi à Abidjan, le Président de l’Association des producteurs de ciment de Côte d’Ivoire (APCCI), Xavier Saint-Martin-Tillet.« Je souhaite remercier le Salon qui nous donne l’opportunité d’apporter notre contribution et nos réflexions pour le développement des infrastructures de notre pays.  Aujourd’hui la Côte d’Ivoire est un pays où les capacités de ciment installées sont significatives », a souligné le Président de l’APCCI.

Il s’exprimait lors de la présentation d’une solution des cimentiers à la faveur de la 3è édition du Salon des infrastructures d’Abidjan (SIA 2018) ouverte jeudi autour du thème, «penser l’aménagement du territoire en intégrant les réseaux intelligents».

« Progressivement, elles sont passées de 3 ; 4 ; 5 ; 6 et maintenant au-delà de dix millions de tonnes pour servir l’ensemble du marché qu’on estime autour de 4 millions de tonnes. Donc nous avons une offre qui est suffisante pour satisfaire les besoins existants », a ajouté Xavier Saint-Martin-Tillet, exprimant la volonté des cimentiers à « contribuer à mieux servir ou améliorer le réseau des infrastructures » en Côte d’Ivoire.

Dans une présentation intitulée, «le béton compacté routier : une solution économique pour des routes durables », l’expert-consultant de l’APCCI, Hafed Ben Arab, a expliqué les avantages de cette solution.

Selon lui, le béton compacté qui a été développé et ayant fait ses preuves à travers le monde, vise à améliorer la construction des infrastructures et contribuer durablement à la réduction du coût de construction de ces infrastructures.

«L’approche technique et économique fonde cette offre qui est 30% moins chère », a ajouté Hafed Ben Arab, insistant sur l’exemple de Madagascar où le « béton compacté » est la solution pour la construction ou la réhabilitation des routes.

Le SIA, autrefois appelé « Route Expo », regroupe aujourd’hui des professionnels de quatre grands  secteurs d’exposition que sont les infrastructures routières, les  infrastructures de réseaux électriques, les infrastructures d’eau  potable et d’assainissement ainsi que les infrastructures de  télécommunications. 

Cette plateforme qui se déroule chaque deux ans, réunit les acteurs de la chaîne de valeur des  infrastructures. Elle a lieu sur le futur parc d’exposition, situé sur  la route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à  Port-Bouët, une cité balnéaire dans le Sud d’Abidjan.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut