Sport › Football

Coton sport champion avant l’heure

En s’imposant dimanche à Garoua face à l’Unisport (2-1), les cotonniers ont remporté leur 11ème titre de champion du Cameroun, à une journée de la clôture de la saison

A une journée de la fin de la saison 2010/2011 de Mtn Elite One, il n’y a plus guère de suspense, au sommet comme au bas du classement. Coton Sport en dominant Unisport du Haut-Nkam, lors de la 25ème journée, compte 53 points et ne peut donc plus être rejoint par son poursuivant Les Astres de Douala, qui à cause de sa défaite à Tiko (0-1) pointe désormais à huit longueurs. Les Astres de Douala, malgré sa défaite a consolidé sa deuxième position, avec 45 points. Sauf catastrophe lors de l’ultime journée, les Brésiliens de Bépanda seront le deuxième représentant camerounais lors du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique la saison prochaine. Car, le troisième, Union de Douala, tenu en échec sur ses propres installations par Canon de Yaoundé (2-2), est à trois points des Astres de Douala. Les Nassaras qui devancent Unisport du Haut-Nkam de quatre points sont certains de renouer avec les joutes continentales. A la faveur de cette troisième place, l’Union de Douala représentera le Cameroun à la Coupe de la Confédération. Au bas du classement, si le sort de l’As Lausanne, dernier au classement, est scellé depuis, il a été rejoint comme candidat à la descente en Mtn Elite Two par Caïman de Douala. Quant à la formation de Renaissance de Ngoumou, elle garde un mince espoir de se maintenir parmi l’élite. A condition pour l’équipe de la Mefou-et-Akono de gagner son match de la dernière journée, tout espérant que dans le même temps, Ngaoundéré University et/ou Scorpion de Be perdent leurs matches.

Joint au téléphone, Denis Lavagne, le manager général de Coton Sport a donné les clés du succès de son équipe : Notre sacre cette saison est le résultat de notre bonne politique sportive menée depuis près de 15 ans. Il y a surtout chez nous, la qualité des joueurs et la stabilité des dirigeants. Et également la continuité dans le progrès en termes d’investissement pour le recrutement et la formation des joueurs, de l’investissement dans les structures du club, notamment le centre de formation. Sur le strict plan sportif, Coton Sport est un beau champion. Après 25 journées, nous avons marqué 46 buts et encaissé 17. Ce qui fait de nous, de loin, la meilleure attaque et la deuxième meilleure défense du championnat. Notre sacre est donc logique. Nous avons joué tous nos matches pour gagner, qu’importe si nous avons laissé quelques points au passage. En jetant un regard sur la Ligue des champions dont Coton Sport entame la phase de poule ce week-end à Casablanca face au Raja, le manager général de Coton Sport affiche les ambitions de son équipe: Nous jouons la Ligue des Champions avec l’intime conviction de faire de notre mieux possible. Si nous remportons un point à Casablanca ce serait déjà une bonne chose. Nous allons jouer match après match, avec l’ambition de nous qualifier pour les demi-finales. Face à des gros calibres de notre poule, le Raja Casablanca, El Hilal d’Omdurman et Enyimba d’Aba, Coton sport représente le plus faible budget, conséquence nous faisons office de petit poucet. Mais qui sait, en 2008, la configuration était pareille, nous sommes néanmoins arrivés en finale.

Les cotonniers ont remporté leur 11ème titre de champion du Cameroun
journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé