Culture › Musique

Couleurs Urbaines 2010: Make your urban style!

La 4ème édition de ce festival s’est tenue du 08 au 12 décembre 2010 au camp Aes-Sonel Essos de Yaoundé

Le résumé de la 4eme édition du festival, en image et en couleur
Initialement prévue du 24 au 28 novembre 2010 au palais des sports de Yaoundé, cette édition dédiée aux 20 ans de développement de la scène urbaine camerounaise a été reportée à la semaine du 08 au 12 décembre 2010. Une édition qui accorda une place importante à la réflexion par la tenue d’ateliers d’échange et de réflexion sur le thème: «Lutte contre la pauvreté et de la précarité dans le milieu de la création artistique urbaine locale».

Des ateliers ont eu lieu les mercredi 08 et jeudi 09 décembre et étaient des lieux de rencontre et d’échange dédiés aux acteurs des arts urbains pour l’élaboration de textes en vue d’une organisation rationnelle et d’une meilleure visibilité de leur champ de création. Durant le festival, on pouvait apercevoir des images et des affiches immortalisant des spectacles urbains locaux, qui chacun à leur manière, auront contribué à l’éclosion de la scène urbaine camerounaise au fil des années.

Exposition Couleurs Urbaines
Journalducameroun.com)/n

Le côté artistique n’était pas en reste, des artistes de renoms étaient bel et bien présents, parmi eux Sultan Oshiminh, Ak Sang Grave, Thierry Olemba et Parol, pour ne citer qu’eux. Ils sont tous venus enflammer la scène et ont laissé un public insatisfait puisqu’il en redemandait toujours plus! Les passages les plus applaudis ont été ceux de Krotal et Valsero qui ont vu leurs chansons reprises en c ur par tout le public.

Un atelier d’écriture
Journalducameroun.com)/n

Les groupes de Battle coupe décale, Show graphistes (happening), Tektonic, Dj show (mix 100% amer), Battle danse, Hip-hop étaient, eux aussi, de la fête. Des jeux et animations diverses se sont également joins au rendez-vous. Ces jeune,s au fort potentiel, sont venus partager leur savoir-faire avec le public de la ville aux 7 collines. Ces groupes, issus d’horizons divers, ont fait preuve d’une originalité hors-pair ce qui a donné lieu à un spectacle vertigineux, riche en démonstration et en émotion.

Les artistes Rizbo et Bilik
Journalducameroun.com)/n

Il faut noter que le festival a connu quelques problèmes parce que les sponsorings n’ont pas répondu favorablement aux demandes à cause des nombreuses sollicitations pour les fêtes de fin d’année. Néanmoins, les entreprises Sprite et Aes-Sonel se sont bien démarquées.

Le rappeur Krotal
Journalducameroun.com)/n

Evénement riche en couleur, le festival s’inscrit désormais comme un rendez-vous culturel annuel dans lequel s’expriment et se mettent en valeur des talents artistiques du sud et du nord, et ce dans les domaines variés. Le rendez-vous est donc pris pour la 5ème édition qui s’annonce, une fois n’est pas coutume, riche en émotion et en innovation.

Un aperçu du public
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé