Santé › Actualité

Coup d’envoi de l’opération «Jouez ! Donnez ! »

L’association «Vaincre l’autisme» organise sa troisième collecte de jouets au profit des petits autistes camerounais, marocains et français

La 3ème édition de la campagne de collecte de jouets Jouez! Donnez! organisée par l’association Vaincre l’autisme démarre ce 5 janvier 2011. Pendant un mois, les donneurs seront accueillis dans différents points de collecte en Ile de France afin de venir y déposer les jouets, qu’ils soient neufs ou pas, l’essentiel étant qu’ils soient en bon état. De ce fait, les mairies, les associations et autres crèches franciliennes ouvriront leurs portes et se transformeront ainsi en dépôt géant de jouets. Sont proscrits peluches ou vêtements.

Cette grande collecte du c ur débutera le 5 janvier 2011 pour prendre fin le 5 février 2011. Pour participer à ce projet qui cette année est destinée au Cameroun, au Maroc et à la France, il suffit de venir nombreux offrir gracieusement des jouets neufs ou anciens à des enfants qui n’ont pas eu la chance de vivre un Noël extraordinaire, ou plus largement encore la chance de recevoir un petit présent, si minime soit-il.

L’autisme au Cameroun
D’après les taux de prévalence reconnus au niveau international, 96 000 personnes dont 48 000 enfants sont atteintes d’autisme et de Troubles Envahissants du Développement au Cameroun, la plupart sans diagnostic. 3 313 enfants naissent par an atteints de cette pathologie. Les enfants autistes et leurs familles font l’objet de discrimination et de rejet. Cette maladie est peu et parfois mal connue. Au Cameroun, la protection de l’enfant handicapé mental est un acte de solidarité nationale, les pouvoirs publics ont voté le décret N° 90/1516 de novembre 1990 qui fixe les modalités d’application de la loi N° 83 /13 du 31 juillet 1983, relative à la protection des personnes handicapées. Mais reste de nombreux facteurs socio-culturels qui font que tous les malades ne sont pas pris en charge de la même façon. Et pire, dans certaines familles, on préfère cacher la maladie pour éviter le regard des autres. Ces campagnes publiques ont donc un effet bénéfique sur la vulgarisation des maladies et surtout des risques liées à une mauvaise prise en charge.


Google images)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé