Sport › Football

Coupe d’Afrique des Nations 2012 : Le mea culpa de Samuel Eto’o

Le capitaine et leader actuel de l’équipe nationale de football du Cameroun a dit assumer sa responsabilité après la contre performance des Lions Indomptables face au Sénégal

Un public dégoûté
Le capitaine Samuel Eto’o fils de la sélection camerounaise de football a tenu à s’excuser publiquement pour avoir manqué un penalty décisif dans le match du samedi 04 juin comptant pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2012. Les dieux du football n’ont pas voulu que les trois points basculent du côté camerounais. Je sais que le public camerounais est souvent très critique mais il ne faut pas que ce jeune groupe soit pénalisé. J’assume entièrement mes responsabilités. Quand je marque, vous m’élevez très haut. Là, j’ai pris mes responsabilités et manqué le penalty. J’assume! a-t-il déclaré suite à la question d’un journaliste de RFI. Mais cela risque de ne pas suffir. Parmi les supporter des lions indomptables, ils sont nombreux à penser que l’attaquant de l’inter de Milan a commis la bévue de trop. Eto’o Fils mouilleur !!! C’est avec ces cries qu’une bonne partie des supporters camerounais quittaient le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Leur équipe n’a certes pas pris de but, mais elle n’en a pas marqué. Et une des meilleures occasions de le faire et de se relancer dans la compétition c’est Eto’o Fils, le capitaine en personne, qui l’a gâchée à la 89ème minute. Sur une action D’Aboubacar Vincent (10), l’arbitre angolais accorde un pénalty discutable. Eto’o fils prends ses responsabilités, mais malheureusement pour lui ça casse. Son tir trouve le montant gauche des buts sénégalais. Pour les spectateurs, c’est la désillusion complète. Pour Eto’o, une image forte. Une minute durant il est sur la pelouse, la tête entre les mains. Une situation que connait très bien Wome Nlend, un de ses anciens coéquipiers. Lui aussi avait raté le pénalty, qui aurait permis au Cameroun de se qualifier pour la coupe du monde en Allemagne. Un fait qui lui avait valu d’être banni de l’équipe nationale. Mais le capitaine des Lions lui exclu toute hypothèse de quitter l’équipe, et donne aussi l’impression que de simples excuses suffisent à calmer les millions de supporters de cette équipe. J’ai déjà dit, cher frère (à un journaliste, ndlr), que j’assumais ce que j’ai fait et je demande pardon. J’assume mes responsabilités. Je crois que c’est le premier que je manque cette saison, Dieu n’a pas voulu que je marque. Mais s’il y a un nouveau penalty, je le tirerai a-t-il répondu à un journaliste qui le relançait sur son ressenti en conférence d’après match.

Durs moments pour Eto’o fils
Pour certains observateurs, même si le fait de rater un pénalty décisif ne risque pas de peser particulièrement sur la carrière de Samuel Eto’o, cette situation pourrait entrainer des difficultés pour lui. Sur la crise que traverse l’équipe nationale de football, de nombreux commentaires, à tort ou à raison, le citent comme étant l’un des principaux artisans. On lui reproche le fait que tout le monde lui tolère tout. Durant la période de préparation pour ce match, les médias se sont donnés à coups d’arguments pour ou contre, sur un incident qui l’aurait opposé à Alexandre Song un autre de ses coéquipiers. Le professionnel d’Arsenal aurait refusé de saluer le capitaine des lions et auteur de 49 buts avec l’Inter Football Club de Milan. Plusieurs personnes même parmi les officiels semblaient prendre partie pour Eto’o Fils. La profondeur du malaise a été perçue au cours de la rencontre avec le Sénégal. L’entraineur Javier Clémente décide dans sa stratégie de remplacer Eric Tchoupo Moting (13). Ce dernier vient de mener une action décisive, un tir dévié de justesse par le gardien de but sénégalais. Le Public s’y oppose manifestement, et Eto’o fils ramène à son poste, son coéquipier qui sortait déjà du terrain. Dans un premier temps la situation semble admise de Javier Clémente qui est sans voix. Le joueur camerounais sera finalement remplacé, mais le message est passé sur la direction de l’autorité au sein de l’équipe. Malchance ou ironie du sort, le Cameroun et Eto’o fils ne gagneront pas. Avec seulement cinq points, loin derrière le Sénégal, les chances de qualification du Cameroun sont désormais très minces. Il faudrait que le Sénégal et la RDC perdent leurs derniers matchs et que le Cameroun remporte les siens, tout en finissant au moins meilleur deuxième de l’ensemble des poules. Un concours de circonstance délicat, compte tenu de la qualité du jeu qu’ont présenté toutes les équipes en compétition, a fait remarquer un observateur du football. Le sort semble aujourd’hui avoir frappé à son tour celui qui à titre individuel, est l’un des footballeurs les plus performants de l’histoire du football camerounais et africain. Un sort qui a choisi de le frapper devant ses milliers de fans.

Le capitaine des Lions
chronofoot.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé