Sport › Football

Coupe de la Confédération: Fovu sort de sa grotte

Le club camerounais a battu les Burkinabé de l’Usfa (2-1), après un match plaisant, samedi dernier à Yaoundé

Sa 10ème position en Mtn Elite Two, après huit journées, n’augurait rien de bon pour Fovu de Baham, lors de ce premier tour préliminaire de la Coupe de la Confédération. Face à la formation de l’Union sportive des forces armées (Usfa), sixième au classement du championnat d’élite du Faso, le dernier vainqueur de la Coupe du Cameroun a fait assez bonne figure. Au cours de ce match aller, les Camerounais se sont rassurés, en dépit d’un but concédé en toute fin de première mi-temps alors qu’ils menaient déjà (2-0). Le but des burkinabé est survenu à la suite d’une faute dans la surface de réparation. Sur le penalty, Drame Mikayoul a pris à contre pied Jean Effala Komguep, le portier de Fovu. D’ailleurs, dès l’entame de la rencontre, les visiteurs se sont montrés dangereux. La faute à une ligne défensive des locaux qui maîtrisaient mal la notion du hors-jeu. Heureusement que dans la cage de Fovu, Jean Effala Komguep, se montrera impérial face aux assauts répétés des Burkinabé, notamment à la huitième et dixième minute. Abandonné par sa défense, le gardien de but des Lionceaux du Cameroun a sorti le grand jeu lors des duels en un contre un.

Mis en confiance par leur portier, les joueurs de Fovu allaient faire plaisir à ses maigres supporters du stade Ahmadou Ahidjo, en marquant deux buts en l’espace de huit minutes. D’abord à la 25ème minute quand suite à un coup franc indirect, Aimé Balogog, a dévié la trajectoire du ballon d’un joli plat du pied. Puis à la 33ème minute quand Willy Namedji, sur un coup franc lointain, a trompé le gardien burkinabé, fébrile sur le coup. Les Burkinabé, trop peu appliqués dans la finition, manqueront à plusieurs reprises l’occasion de refaire leur retard. En deuxième mi-temps, les Camerounais, en développant un jeu rapide sur les côtés, allaient continuer à avoir une meilleure maîtrise du match. Les «soldats» burkinabé essayeront de réagir en contre, mais se montreront toujours aussi maladroits face aux buts. Et les Camerounais, grâce à quelques réajustements tactiques, ont montré qu’ils avaient du répondant. Le contenu du match des Camerounais, leur état d’esprit et leur envie, sont autant d’indices qui permettent de préparer le match retour avec optimisme. La saison dernière, l’Usfa ne s’était – il pas fait éliminer au même stade de la compétition par Sewe Sport de San Pedro, en se faisant battre au match retour à domicile (1-1, 0-1). A la formation de Fovu de s’inspirer de l’exemple ivoirien.

Une offensive de Fovu stoppée par le gardien burkinabé
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé