Sport › Football

Coupe de l’Uniffac: Le Cameroun affûte ses armes

27 lionceaux sont actuellement en stage à Yaoundé, sous la supervision de Richard Towa. Seulement 18 seront retenus pour l’expédition tchadienne

C’est au centre technique de la fédération camerounaise de football à Odza dans la région du centre, que l’équipe nationale de football des moins de 17 ans, a installé ses quartiers. Depuis le 27 octobre dernier, elle prépare activement la prochaine édition de la coupe de l’union des fédérations de football d’Afrique centrale, Uniffac. La phase finale de la compétition est prévue du 04 au 14 décembre 2011, au Tchad. Une compétition au cours de laquelle, les bébés lions comptent faire tâche d’huile. Outre les différentes séances d’entraînements prévues dans le chronogramme de préparation, l’encadrement technique que dirigent Richard Towa et Bertin Ebwellé, entraîneur adjoint, multiplie aussi des matches amicaux. C’est ainsi que mercredi dernier, les lionceaux ont battu en amical par 4 -2, Moussango FC, club de 3ème division. Plus d’une semaine avant, c’est une déculottée que les lionceaux avaient infligée à Apejes de Mfou, équipe du championnat national de football élite two. 3-0, c’est le score qui a sanctionné la rencontre ce jour-là.

Des lionceaux sans complexe
Face aux équipes du championnat national de football élite one comme canon de Yaoundé, les poulains de Richard Towa, sont également sans complexe. Lors de leur première rencontre, les lionceaux ont battu canon par 2 buts à 0, sous le regard de Denis Lavagne, le nouveau sélectionneur des lions indomptables seniors, venus regarder cette rencontre, afin de voir par lui-même, comment se comportent les jeunes joueurs. Lui, qui ne compte pas s’éloigner des divisions inférieures de l’équipe nationale A, comme il l’a assuré lors de sa première conférence de presse donnée en fin de semaine dernière à Yaoundé. Après un cinglant 3-0 infligé à Kojito FC, équipe de deuxième division régionale, les bébés lions se sont une fois de plus imposés devant canon ce jeudi, 03 novembre, sur le score de 2-0. Autant de victoires qui galvanisent l’entraîneur Richard Towa, qui reste comme à son habitude confiant, malgré les difficultés rencontrées au cours de cette préparation. Joint au téléphone ce jeudi, il affirme : « l’état d’esprit est bon, le groupe en entrain de bien travailler, les enfants sont entrain d’appendre. La difficulté, c’est qu’ils n’ont pas de matches dans les jambes, d’où le fait de multiplier les matches amicaux. Il est question d’aller jouer une compétition internationale avec des joueurs issus des centres de formations, qui en plus, n’ont pas joué assez de match, ce n’est pas évident. Les 27 joueurs actuellement en stage de formation, viennent des centres de formation, ils ne jouent à aucun championnat ». A Odza, c’est un groupe « mélangé » selon le coach Towa, qui est en stage. « On a pris les anciens, dont les cadets qui étaient déjà là, on a ajouté ceux que j’ai découvert pendant ma tournée de détection dans l’ensemble du pays, il y’en a qui s’entraînent déjà », assure le technicien.

Yaoundé, Garoua, Ndjamena
La première phase de préparation qui a débuté le 27 octobre dernier, s’achève le 07 novembre 2011. « Les enfants auront ensuite une semaine de congé pour rentrer en famille », selon l’entraîneur. Les lionceaux se retrouveront à nouveau du 14 au 20 novembre pour la seconde phase de préparation. « Quand on reprend le 14 novembre, c’est pour continuer jusqu’à la coupe de l’Uniffac. Sur les 27 joueurs actuels, seulement 18 seront retenus pour la compétition prévue au Tchad ». Mais avant de rallier le pays d’Idriss Deby, les lionceaux quitteront Yaoundé le 21 novembre pour Garoua, où aura lieu la dernière phase de préparation, avant de mettre le cap sur Ndjamena le 1er décembre.

Image d’illustration
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top