Sport › Football

Coupe du Cameroun: Cinquième sacre pour Coton Sport

Vainqueur d’Unisport du Haut Nkam, après la séance des tirs au but (0-0, 0-3), l’équipe phare du Nord a remporté la 52ème édition de la Coupe du Cameroun.

Le rideau s’est tiré dimanche 11 décembre, sur la saison sportive 2010/2011 au Cameroun. Coton Sport de Garoua, déjà sacré champion national, a réalisé le doublé en battant en finale de la Coupe du Cameroun Unisport du Haut Nkam, après des tirs au but, (0-0; 3-0). De la programmation du jour de la finale à l’issue du match lui même, le public sportif camerounais aura été servi par le suspense. Annoncée imminent par divers médias depuis deux semaines, la finale de la Coupe du Cameroun, qui marque la fin de la saison sportive, s’est finalement tenue le 11 décembre au surlendemain d’un remaniement ministériel. Michel Zoah étant sorti du gouvernement, c’est Adoum Garoua, le nouveau ministre des Sports et de l’Education physique qui a donné le coup d’envoi de la rencontre, devant un public de près 30 milles spectateurs. L’accès au stade ayant été laissé libre et gratuit, au mépris des règlements de la Fifa, le stade Ahmadou Ahidjo, théâtre de l’événement, était plein au trois quart. Pour des raisons de sécurité et éviter le sureffectif, l’instance faitière du football mondial exclue la gratuité d’entrée dans un stade.

Sur une aire de jeu mal arrosée, les 22 acteurs ont tenu à produire du spectacle. Mais, en manque de condition physique et de cohésion dans le jeu, le match a gagné très peu en intensité et en fluidité. Néanmoins, la formation d’Unisport du Haut Nkam s’est créé les meilleures occasions de buts. Malheureusement pour eux, en l’absence d’une efficacité offensive, le Flambeau de l’Ouest n’a pas pu faire trembler les filets adverses. Au terme des 90 minutes de jeu, les deux équipes se sont séparées sur un score vierge. Alors que les spectateurs s’attendaient à assister à la prolongation de 30 minutes (15 mn X 2), comme il est de coutume en pareille circonstance, ils ont assisté directement à la séance de tir aux buts. Pour une finale présidée par le chef de l’Etat Paul Biya, il fallait éviter le ridicule de continuer à jouer dans une enceinte mal éclairée. Quelques hautes personnalités, ont également assisté à cette finale. Notamment le capitaine des Lions indomptables Samuel Eto’o et le sélectionneur Denis Lavagne.

Lors de l’exercice de tirs au but, les Cotonniers, déjà vainqueur de la Coupe du Cameroun en (2003, 2004, 2007 et 2008), se sont montrés plus adroits. Les trois premiers tireurs de Coton Sport (Balokog, Oyongo et Mbongo Ewangue) ont réussi leurs tentatives, tandis que du côté d’Unisport, Tonye, Tchamke et Bée Hope, ont manqué les leurs. A la fin, ces derniers étaient inconsolables. Après ses échecs en 2000 face à Kumbo Strikers et en 2005 contre Impôt de Yaoundé, c’est la troisième fois que le Flambeau de l’Ouest loupe une occasion de remporter le trophée. Néanmoins, Unisport du Haut Nkam va renouer avec la scène africaine en représentant le Cameroun à la Coupe de la Confédération. Le Flambeau de l’Ouest sera opposé au tour préliminaire aux ivoiriens de Séwé Sport. Tandis que l’Union de Douala, l’autre représentant camerounais dans cette compétition jouera contre les Sierra léonais de Kallon Fc. En Ligue des champions, les Astres de Douala, seront face aux Centrafricains de DFC 9ème arrondissement, alors que Coton Sport, habitué des joutes continentales est exempt du tour préliminaire.


journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé