Sport › Football

Coupe du Cameroun: Fovu de Baham continue sa menace de boycott

Aux dernières nouvelles, Dieudonné Kamdem, le président de Fovu a quitté le pays avec dans ses valises les licences des joueurs

Jouera, ne jouera pas ? Difficile de situer exactement la position de Fovu de Baham, finaliste de la coupe du Cameroun au même titre que la formation de Astres FC de Douala. Si cette dernière ne demande qu’à jouer, son adversaire continue de défrayer la chronique avec sa menace de ne pas disputer la finale, si les trois points qui lui permettront de retrouver le championnat élite one, ne lui sont pas restitués par la fédération camerounaise de football. Aux dernières nouvelles, Dieudonné Kamdem, le président général de Fovu par ailleurs PCA de Astres de Douala, a quitté le pays avec dans ses valises, les licences des joueurs. Des documents sans lesquels l’équipe de Baham ne peut aucunement prendre part à un match, si l’on s’en tient aux règlements de l’instance dirigeante du football national. Si l’opinion publique semble douter de la mise en application de cet ultimatum de Fovu, soulignons tout de même que la menace vient se greffer à l’incertitude qui continue d’entourer la date de la finale de la coupe du Cameroun de football.

Peur au sein de Fovu
Le club phare de l’ouest du Cameroun, semble en tout cas, ne pas être au bout de ses peines. En effet, la direction administrative tenue par Ouahouo Tama Joseph, annonce dans la foulée, l’éventualité de l’arrêt des entraînements, si le président Dieudonné Kamdem le principal pourvoyeur de fonds, venait à ne plus débourser les finances nécessaires pour poursuivre la préparation du club. Le président Kamdem est toujours en colère contre la fédération, qui malgré de nouvelles preuves apportés par le club dans le conflit qui remonte à la 23ème journée du dernier championnat élite one, la Fécafoot est restée ferme sur sa position. Elle avait d’ailleurs sommé Fovu le mois dernier, de confirmer sa participation ou non à la finale de la coupe du Cameroun. Chose faite par l’équipe avant la date butoir. Un mois après, le club refait parler de lui en brandissant encore sa menace de ne pas participer à la finale. Face à cela, la fédération aurait tenté de trouver un palliatif en recourant à Racing de Bafoussam éliminé par Fovu en demi finale. Mais, le Tout puissant de l’ouest aurait refusé l’éventualité d’un remplacement de Fovu en finale, au vu du conflit qui l’oppose à la Fécafoot toujours au sujet du retrait de trois points, qui empêche l’équipe de jouer en élite two. Reste donc à savoir si Fovu de Baham mettra cette fois sa menace à exécution le moment venu, et à voir quelle solution la Fécafoot devra trouver pour palier à la situation.

Fovu de Baham jouera t-il la finale du Cameroun?
Camfoot)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé