Sport › Football

Coupe du Monde 2010: Les Lions Indomptables seraient-ils surpayés?

Chaque joueur est assuré de toucher au moins 45 millions de francs CFA à l’issue de la compétition, mais la réalité est très complexe

Eto’o Fils, Nicolas Nkoulou et Alexandre Song mieux lotis
Selon certains observateurs proches des milieux du football, les dirigeants camerounais essaient pour le mieux de camoufler la situation de légère déprime que vivraient les footballeurs camerounais sélectionnés pour la coupe du monde qui débute dans quelques jours en Afrique du Sud. L’agenda du séjour des Lions au Cameroun prévoit ce mardi 08 mai 2010, une séance d’entrainement à huis clos. Puis interviendra dans l’après-midi le traditionnel match de gala et d’aurevoir de l’équipe devant les supporters, au stade omnisport de Yaoundé. La fédération et les dirigeants affirment avoir fait un grand geste pour les primes des joueurs. Les 23 joueurs et le staff des entraineurs bénéficient d’une prime de participation de 45 millions de francs CFA. Il est aussi prévu par match gagné, une prime de victoire de 15 millions de francs CFA. Si l’équipe remportait la compétition, chaque joueur se retrouverait avec 105 millions de francs CFA en plus de la prime de participation. En cas d’élimination au premier tour, Les lions pourraient quand même empocher 15 millions de francs CFA s’ils gagnent au moins un match. A l’issue du premier tour, chaque footballeur camerounais devrait se retrouver avec au moins 60 millions de francs CFA et au plus 90 millions de francs CFA. D’un autre côté, la délégation des Lions indomptables sera la quatrième la mieux logée, derrière la France, le Japon et le Nigeria. 240 000 francs en moyenne la nuit passée par chambre, du moins jusqu’à la fin du premier tour. Nicholas Nkoulou (Orange), Alexandre Song Bilong (MTN) et Eto’o Fils(Guinness), pourraient emporter plus d’argent sur la base de leurs contrats personnels.

Les joueurs moins payés que leur apport
Seulement 210 millions de FCFA dépensés sur l’ensemble des joueurs à l’issue du premier tour. L’annonce du revenu des joueurs fait déjà polémique au Cameroun. Une partie de l’opinion publique pense que les joueurs sont surpayés au regard des dernières performances. Quand aux dépenses liées à leur présence en Afrique du Sud, pour le premier tour chaque joueur coûtera au moins 63 millions et au plus 93 millions de Francs CFA. Pourtant de nombreux observateurs laissent entendre que malgré ces chiffres les joueurs camerounais restent sous-payés. Tout d’abord, pour ceux des joueurs qui évoluent dans les championnats européens, une indemnité de participation à la coupe du monde doit être versée aux clubs professionnels. Ce qui équivaut à 900 000 francs CFA environ par joueur et par jour de compétition. A ce décompte, on ajoutera les deux semaines de préparation. Sur cette base, de nombreux joueurs camerounais, rien qu’à l’issue du premier tour, pourraient perdre 28 millions de Francs CFA et un total de 45 millions de francs CFA si le Cameroun atteignait le stade de la finale. Dans l’ensemble, les dirigeants camerounais à ce rythme pourraient dépenser pour l’ensemble des joueurs au maximum 225 millions pour le logement, 2, 415 milliards pour les primes de matches et les dépenses connexes. Cela ferait un total de 3 milliards de francs CFA dépensés pour l’équipe nationale.

Les mieux lotis, Nicolas Nkoulou, Samuel Eto’o et Alexandre Song

Un circuit de financement peu transparent
La part du budget du ministère en charge des sports et réservée aux grandes compétitions ne suffirait pas à couvrir de telles dépenses, surtout qu’il y a d’abord eu la coupe d’Afrique des nations en début d’année. L’argent du football au Cameroun reste une réalité obscure pour ceux qui n’en sont pas proches. La fédération camerounaise de football ne communique pas beaucoup sur ses ressources financières. Cinq sponsors des Lions indomptables sont connus. Il s’agit de l’équipementier allemand PUMA, l’opérateur Orange Cameroun, la marque Tangui des Brasseries du Cameroun, le groupe français Intersport et tout récemment le cabinet conseil CAC. A l’exception du contrat avec PUMA qui peut être estimé, aucune information ne filtre sur ce que rapportent tous les autres contrats de sponsoring. Selon le journal français le capital qui a établi un tableau des valeurs par équipe présente à la coupe du monde, les Lions Indomptables du Cameroun vaudraient 92 milliards environ de francs CFA. La plus-value envisagée pourrait expliquer les batailles qui ont souvent eu lieu à la tête de la fédération camerounaise de football. Pour l’heure les performances des Lions ne cadrent ni avec leur valeur, ni avec les sommes dépensées sur eux, selon une majorité des spectateurs. Les choix de l’entraineur Paul Leguen font l’objet de nombreuses contestations. A quelques jours du début de la compétition, l’attaque reste peu efficace et la défense trop fragile. Sur l’ensemble des quatre rencontres amicales, le Cameroun a concédé deux nuls et deux défaites. Ils ont marqué cinq buts et en ont pris huit. Trop peu pour rassurer.

Une vue de l’hôtel qu’occuperont les Lions



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé