Sport › Football

Coupe du Monde 2010: Victoire des Samouraïs bleus sur les Lions indomptables

Le Cameroun a perdu son premier match de coupe du monde face au Japon et se retrouve à la dernière place du groupe E

14 juin: Un jour de réussite pour l’équipe japonaise de football
Vainqueurs d’un Cameroun décevant pour leur entrée dans la coupe du monde 2010 qui se déroule en Afrique du sud, les Samouraïs bleus du japon ont remporté une victoire, la première de leur histoire à l’extérieur. Leur dernière victoire remonte à 2002 où pour « leur » Coupe du Monde de la FIFA, ils s’étaient imposés 2 à 0 devant la Tunisie. Hasard de calendrier, c’était aussi un 14 juin. Soit huit ans jour pour jour. Au terme de la première mi-temps, le Japon menait au score sans vraiment avoir donné l’impression d’être supérieur au Cameroun. Un but japonais inscrit par le milieu de terrain Keisuke Honda, qui reprenait de près un centre de Daisuke Matsui (39e) et profitait d’une erreur de positionnement de Stéphane Mbia, titularisé sur le côté droit. Les 45 minutes de la deuxième mi-temps ont été plus rassurantes pour les Lions. Dès la cinquantième minute, le Cameroun a eu une occasion de revenir au score. Sur une des rares actions individuelles de Samuel Eto’o Fils qui s’est défait de trois Japonais pour faire une passe. Son coéquipier Choupo-Moting titularisé pour une première fois en coupe du monde a tiré à côté du but. Les asiatiques ont décidé dès cet instant de se replier derrière leurs lignes défensives. Tout un symbole, l’action camerounaise la plus chaude venait d’une frappe de loin de Mbia. À cinq minutes de la fin du temps règlementaire il a armé un tir à près de 30 mètres des buts japonais. Une tentative qui va s’écraser sur la barre transversale de Yoshikatsu Kawaguchi (49′). Ce résultat place les Nippons dans une position enviable en vue de la qualification pour les huitièmes de finale.

Déception camerounaise, respect pour Benoît Assou Ekoto
Dans la capitale Yaoundé c’est la déception pour beaucoup qui ont remarqué la domination camerounaise. Dans les commentaires, on indique déjà des responsables. Paul Le Guen a fait un mauvais remplacement. Mettre Emana et Idrissou qui on le sait apportent très peu dans le compartiment offensif, c’est à savoir s’il sait où il va le coach affirme Eric qui se montre très déçu. Un interlocuteur lui répond est-ce qu’il doit encore apprendre à Mbia à marquer son joueur. Pour d’autres supporters des Lions Eto’o Fils a une fois de plus manqué une occasion de justifier son titre superstar africaine de football. Mais les experts eux se veulent plus critiques vis-à-vis de l’entraineur Paul Le Guen. Ce dernier a choisi de laisser Eto’o sur le côté droit. Un choix tactique de l’entraineur que beaucoup trouvent curieux. Plusieurs d’entre eux disent, qu’on se serait attendu à voir le meilleur buteur de l’histoire du continent africain se positionner en pointe de l’attaque camerounaise. L’unanimité en revanche est faite sur la bonne performance de Benoit Assou Ekoto. Sur le côté gauche dans lequel il évolue, le sociétaire des Spurs de Tottenham en Premier League anglaise s’est montré efficace, associant même parfois du plaisir au jeu. Le Cameroun n’a plus de choix. Sa défaite d’entrée de compétition face au « petit » du groupe l’oblige gagner ses deux prochains matches pour accéder aux huitièmes. Une tache désormais très compliquée. Contre le Japon, le Cameroun n’a réussi qu’un seul tir dangereux. Les prochains adversaires des Lions sont le Danemark et les Pays Bas. Deux favoris dans la compétition.

Pour son premier match de coupe du monde le jeune Matip s’est montré efficace
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut