Sport › Football

Coupe du monde junior: Les lionceaux du Cameroun peaufinent leur préparation à Akono

Les 33 sélectionnés s’entraînent depuis une semaine sur le terrain de football du collège Stoll

Qui veut allez loin ménage sa monture! A-t-on coutume de dire. A quatre mois de la coupe du monde junior prévue en Egypte, Alain Wabo, l’entraîneur des lionceaux du Cameroun a décidé de se mettre au travail. Cette démarche qui se veut prudente trouve son fondement sur le caractère relevé de la compétition à venir. Ce n’est d’ailleurs un secret pour personne, la coupe du monde, toute catégorie confondue est une épreuve difficile qu’il vaut mieux aborder en étant bien préparé. Le Cameroun qui aura comme adversaire de poule: L’Allemagne, la Corée du Sud et les Etats-Unis n’a pas droit à l’erreur. Les autorités sportives en sont conscientes, elles entendent mettre tout en uvre pour assurer une préparation efficiente à la sélection nationale. De l’aveu du coach des lionceaux du Cameroun, le ministère des Sports et de l’Education physique et la fédération camerounaise de football (Fécafoot) ont permis à l’encadrement technique de lancer à temps cette préparation.

Dans cette mouvance un calendrier de travail et de supervision des joueurs de la diaspora a même déjà été arrêté. Après ce stage, je vais aller en France, en Belgique et en Italie du 15 au 29 mai 2009, pour superviser certains joueurs. Il y aura ensuite un regroupement à Paris du 6 au 20 juillet avec les joueurs de la diaspora. Un stage est prévu à Yaoundé en août 2009. Après, on se rendra en Egypte avec 21 joueurs explique Alain Wabo dans une interview accordée à Cameroon Tribune.

Sur les 21 joueurs qui vont prendre part à la compétition, l’entraîneur des lionceaux a laissé entendre que le groupe sera constitué en majorité des joueurs ayant pris part à la dernière coupe d’Afrique junior. Compte tenu des exigences de la compétition, nous allons retenir 60% à peu près de l’effectif présent au Rwanda. Il ne faut pas oublier qu’après la Can, j’ai mis huit joueurs sur le marché. Zoua Daogari a signé au FC Bâle en Suisse, Fomen est entrain de s’engager à Marseille, Ekeng part au Mans. Yaya Banana, Owona Zoa, Bapidi Fils ont signé à l’Espérance de Tunis, Tabo est allé en Slovénie. Beyekol attend les résultats des tests qu’il a effectués à Valence en Espagne. Je ne vais jamais à une compétition en victime résignée. Je vais avec des ambitions doublées. Il faudra atteindre au moins le deuxième tour. Tu n’assures ta longévité au poste que si tu gagnes affirme Alain Wabo. Le technicien camerounais entend donc jouer la carte de l’expérience, en faisant la part belle aux joueurs évoluant dans les championnats européens.

Cette hypothèse laisse ainsi une marge de man uvre assez étroite aux joueurs locaux qui devront mouiller le maillot pour espérer grignoter quelques places. Il faudra se battre pour avoir une place dans le groupe reconnaît d’ailleurs Loïc Kuate, milieu offensif d’Achille FC. Comme quoi le chemin qui mène au Caire est encore long pour bon nombre de joueurs amateurs.

Alain Wabo
camfoot.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut