Sport › Football

Coupes africaines: Coton, Union et Panthère se qualifient, Unisport éliminée

Les deux représentants camerounais en C1 passent pour le second tour, alors qu’en Coupe de la Confédération, un seul club a pu obtenir son ticket

Les matches retour du tour préliminaire des Coupes africaines de football se sont déroulés ce week-end à travers le continent. En Ligue des champions, Coton sport de Garoua s’est qualifié pour le tour suivant samedi dernier. Le club vice-champion du Cameroun en titre, s’est imposé aux tirs au but (4-3) face au club Ougandais de l’URA (Uganda Revenu Authority). Après un match nul (0-0) à Garoua, il y a deux semaines, les poulains de Sébastien Desabre n’avaient pas droit à l’erreur. Une seule condition s’imposait à eux : ne pas perdre le match. Au terme des 90 minutes d’une rencontre très disputée, les deux équipes se sont séparées sur le score nul et vierge. C’est finalement aux tirs au but que les Cotonculteurs ont démontré leur détermination. Bapidi Fils, Oyongo Bitolo, Yougouda Kada et Manga Mbah ont marqué, suffisant pour la qualification devant les trois réalisations ougandaises. Toujours en Ligue des champions, Union sportif de Douala s’est qualifiée au détriment des Libériens de Liscr FC. Dimanche au stade l’Antoinette Tubman Stadium de Monrovia, le champion du Cameroun a remporté la partie 1-0. Vainqueurs déjà il y a deux semaines sur ses terres 2-1, les Nassaras poursuivent leur course dans cette compétition qu’ils ont remportée en 1981. Pourtant ce n’est pas dans la plus grande sérénité que l’Union a préparé ce match retour. Arrivés à Monrovia vendredi dernier, les joueurs de l’Union sportive de Douala et leur staff ont trouvé matière à se plaindre des conditions de leur séjour en terre libérienne. Les Camerounais se sont entraînés pour la première fois samedi au complexe sportif Samuel Kanyon Doe, du nom de l’ancien chef d’Etat libérien, mort assassiné en 1990. Sur un terrain très accidenté, le capitaine Gustave Moundi et ses coéquipiers ont fait contre mauvaise fortune, bon c ur.

En Coupe de la Confédération, Unisport du Haut-Nkam a raté son match de samedi au stade Modibo Keïta de Bamako. En déplacement au Mali sur le terrain de l’Union sportive de Bougouni (USB) dans le cadre de la manche retour des préliminaires de la cette compétition, le détenteur de la Coupe du Cameroun a été humilié sur le score de 2-0. La rencontre s’est pratiquement jouée durant la première période. Le premier but a été inscrit à la 30ème minute par Mintou Doukouré. Bakari Camara aggravait le score pour les Maliens, à la 42ème minute de la rencontre. Lors de la manche aller jouée il y a deux semaines à Yaoundé, l’USB, club de D2, avait déjà créé la surprise en triomphant (0-1) devant l’une des meilleures équipes du Championnat de D1 au Cameroun. Et dire que toutes les deux victoires ont été acquises loin de sa base de la région de Sikasso. Le club phare de la cité de Bougouni continue ainsi à bien écrire son histoire : premier club de D2 à remporter une Coupe nationale du Mali, l’USB vient aussi de réussir son baptême du feu sur la scène continentale. Quant au Flambeau de l’Ouest, c’est la deuxième année d’affilée qu’il sort prématurément des Coupes africaines inter-clubs. Bonne opération en revanche dans la même compétition pour la Panthère sportive du Ndé. Le deuxième représentant camerounais en Coupe de la Confédération a sauvé l’honneur de son pays en obtenant un match nul ce dimanche face au Tout Puissant Elect sport de Ndjamena au Tchad (1-1). Les Camerounais ont ouvert la marque par Ernest Annang, à la 28ème minute. La réplique des locaux est intervenue à la 35ème minute par Edgar Dingamnodji. En rappel, Nzuimanto avait remporté le match aller (2-0) au stade de Réunification à Douala. Les matchs aller des 16ème de finale se disputeront dans deux semaines.

Coupes africaines: Coton, Union et Panthère se qualifient, Unisport éliminée

journalducameroun.com/Photo Archives Sylvestre Kamga)/n

À LA UNE
Retour en haut