Personnalités › Diaspora

Course automobile: Le pilote camerounais Christian Ebong, en passe de vivre son rêve en grand !

Il sera au départ du British GT, le championnat britannique des voitures de grand tourisme, dans une écurie 100% Africaine, Nigeria Racing eagle. Une première dans le monde.

Il a toujours cru en lui et sa persévérance est en train de porter ses fruits. Christian Ebong, camerounais pilote automobile a été embauché en février 2013 pour deux ans dans le Nigeria Racing Eagle, une écurie africaine dont le patron est l’homme d’affaires nigérian Ribi Adeshokan, passionné de sport automobile. Il aura comme équipier le Sud-africain Adrian Zaugg. Christian Ebong qui vit aujourd’hui entre Paris et Londres, nous a dit sa joie de participer à une course de cette envergure. D’autant plus qu’après le championnat (Allemagne) de SEAT Leon Supercopa en 2009, son partenaire, compte tenu de la conjoncture, a eu des difficultés pour le suivre. Il a donc de nouveau frappé aux portes des entreprises camerounaises, mais sans succès : Nous avons bien essayé de me faire connaitre par le Président du Cameroun et les autorités camerounaises, en vain.

Né il y’a 30 ans à Oyomabang près de Yaoundé, il a fait ses études à l’école, puis au lycée Fustel des Coulanges. Il arrive en France en 1997 et voue déjà une passion pour les courses automobiles. C’est ainsi qu’il participe très vite au championnat de rallye cross organisé par le conseil Général des Hauts-de-Seine et réussit à intégrer une première équipe comme mécanicien. Il est emmené à remplacer un pilote malade et finit 4e de la course. On parle de lui en termes de révélation. Il est donc pilote pour le reste de la saison pour le compte de Châtenay – Malabry. Son équipe est vice-champion et il réédite l’expérience au sein de cette équipe qui en 2002 – 2003 est championne. En 2003, il a le concours de l’école de pilotage de l’Auto Sport Académie du Mans. Faute de moyens, il ne peut participer au championnat: Je m’en souviendrais comme si c’était hier car c’était ma première véritable claque, il me fallait 56 212 euros, (environ 37 millions de Fcfa, ndlr). En 2008, un mécène décide de financer sa participation au championnat d’Europe Peugeot THP Spider 207 et ça se passe bien pour lui. En 2009, fort de cette expérience en Europe, il se concentre sur le Championnat Allemagne de SEAT Leon Supercopa. Mais faute de moyen, l’aventure tourne court. Il reste sur la touche, mais ne s’arrête pas. Il multiplie les essais, cherche les sponsors, sollicite des partenaires et la chance lui sourit.

Le pilote camerounais Christian Ebong sera au départ du British GT
G. Walle)/n

Son grand rêve aujourd’hui, j’aimerai avoir une reconnaissance du Cameroun et ainsi pouvoir chanter l’hymne du Cameroun sur les podiums des courses. Mais avant cela, il faudra encore se battre contre les habitudes qui ont la dent dure. Le sport automobile est très peu développé au Cameroun. Une première manche gagnée est sans doute sa participation à cette course dans une écurie entièrement africaine.

Rendez-vous est donc pris pour le 31 mars et 01er avril 2013 à Oulton Park, au Nord de l’Angleterre

Christian Ebong et son équipier le Sud-africain Adrian Zaugg
Jean Pierre Esso, Okabol.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut